L'Alfa Romeo participera au premier championnat de voitures de tourisme 100% électriques.

2021 est une grande année pour la mobilité électrique. Dans le domaine du sport automobile, deux nouveaux championnats "verts" voient le jour : Extreme E pour les SUV et Pure ETCR pour les voitures de tourisme. Alfa Romeo s'est engagée dans le second, confiant la réalisation de sa Giulia 100% électrique au préparateur Romeo Ferraris.

Le modèle vient de faire ses débuts en piste, sur le circuit de Vallelunga. Après l'installation de la batterie d'accumulateurs de 65 kWh fournie par Williams Advanced Engineering au cours du week-end, le directeur technique Mario Ferraris et le pilote monégasque Stefano Coletti se sont relayés derrière le volant pour les premiers tours de roue.

Les premiers commentaires de Mario Ferraris

"Nous sommes vraiment fiers de faire partie de ce moment historique pour le sport automobile, lorsque les courses de voitures de tourisme sont devenues électriques", indique l'Italien. "C'est un nouveau défi pour nous tous et nous devons remercier WSC, Williams Advanced Engineering et Magelec pour leur soutien inestimable dans la conception et le développement de la Giulia."

"L'intégration du kit s'est faite sans problème et j'étais très heureux de voir que tout se passait bien au volant de la voiture. C'est une voiture vraiment amusante et très rapide. Et pour moi, c'était aussi une façon de redécouvrir le plaisir procuré par les voitures de tourisme d'antan, les années de la propulsion arrière, bien que le moteur soit très différent."

À noter que l'équipe Romeo Ferraris n'a pas été la seule à limer le bitume de Vallelunga. Au début du mois de mars, les constructeurs Hyundai et Cupra, tous deux engagés en Pure ETCR cette saison, étaient également présents en Italie. Seule la MG 6 de Shanghai Lisheng Racing se cache encore. Le coup d'envoi de l'édition inaugurale du championnat sera donné sur ce circuit, du 18 au 20 juin 2021.

Galerie: Les premiers tours de l'Alfa Romeo Giulia ETCR