Mais ce son avait-il vraiment besoin d'un remix ?

Lorsque la Lotus Evija arrivera enfin sur les routes, si jamais vous la chance d'en croiser une, tendez bien l'oreille car le son qu'elle émet est une version remixée de la note d'échappement du moteur Cosworth DFV de la Lotus Type 49 !

Vous pouvez entendre le bruit dans la vidéo ci-dessus, et forcément, on regrette que le son ne soit pas aussi brut mécaniquement que le vrai.

Le son a été travaillé par le producteur gallois Patrick Patrikios, qui a travaillé avec des stars de la pop comme Britney Spears et Sia. Pour ce projet, l'objectif était de créer un bruit qui évoque immédiatement Lotus. Ce travail a finalement débouché sur la Formule 1 Type 49 et son célèbre moteur.

Galerie: Lotus Evija avec le son de la Lotus Type 49

Le Cosworth DFV a fait ses débuts en compétition en 1967, et Jim Clark a remporté une victoire pour Lotus lors de la première course avec ce moteur. Par la suite, d'autres équipes ont adopté le moteur, et le DFV est pratiquement devenu le moteur par défaut en F1. En 1969 et 1973, les voitures équipées du DFV ont remporté toutes les courses de F1 de la saison.

"Il y a une pureté dans ce V8, un côté brut et une émotion qui remue quelque chose dans votre âme, tout comme les meilleures chansons", a déclaré Patrikios. Sauf que ce dernier aurait pu en rester là, mais il ne s'est pas contenté de donner à l'Evija la note du moteur du DFV. Même si ça aurait probablement pu fonctionner aussi bien. Au lieu de cela, il a ralenti le son du moteur à combustion et a effectué un filtrage numérique.

Et le résultat est un bourdonnement électronique déformé. Il ressemble à ce qui se passe lorsqu'on branche une mauvaise stéréo et qu'on obtient un retour d'information par les haut-parleurs. Et toute relation avec la note mécanique du DFV est neutralisée au point d'être inexistante. Pas franchement réussi ! 

L'Evija est censée faire ses débuts au cours du premier semestre 2021. Lotus a dû retarder le lancement par rapport à la date initialement prévue, fin 2020, car la pandémie de coronavirus a entravé les essais du véhicule.

L'hypercar électrique a une puissance annoncée de plus de 2000 chevaux. Les performances prévues indiquent qu'elle peut atteindre 100 kilomètres à l'heure en moins de 3 secondes et 300 km/h en moins de 9 secondes.