Le paradoxe français.

En France, en janvier 2021, les immatriculations de voitures particulières ont diminué d'environ 6% par rapport à janvier 2020, tandis que le marché des voitures électrifiées (électriques et hybrides rechargeables) a maintenu son volume.

Au total, quelque 15'812 voitures électrifiées ont été immatriculées (en hausse de 2,4% par rapport à l'année précédente). 14'691 de ces voitures étaient des voitures particulières et elles représentent 11,6% du marché.

Ce qui est probablement le plus frappant, c'est que la part des hybrides rechargeables a plus que doublé, alors que les immatriculations de voitures 100% électriques ont baissé de 41% !

  • Voitures 100% électriques : 6471 exemplaires - Baisse de 40.9% 
  • Voitures hybrides rechargeables : 8220 exemplaires - Hausse de 116% 
  • Véhicules utilitaires légers électriques : 1121 exemplaires- Hausse de 66%
  • Total : 15'812 exemplaires- Hausse de 2.4%

Les immatriculations des véhicules électrifiés en France – Janvier 2021

external_image

Est-ce que les Français sont en train de prendre la voie des hybrides rechargeables ? Eh bien nous pensons que non, car les constructeurs automobiles ont lancé plusieurs de ces modèles qu'ils ont immatriculé massivement (immatriculations tactiques) et qu'ils sont maintenant en train de vendre aux clients. 

external_image

*Quelques données du graphique ont été estimées.

Classement par modèle

Autre fait intéressant, la Renault Zoe (1013 unités) n'est plus la voiture électrique la plus immatriculée de l'Hexagone. Elle n'est même pas à la seconde position, puisque les deux premières places sont occupées par les Peugeot 3008 PHEV (1413 unités) et e-208 (1346 unités). Il est à noter que la Tesla Model 3 ne figure pas non plus sur la liste, et que la VW ID.3 arrive à peine en 10eme position avec seulement 142 unités.  

external_image

Le détail des ventes des véhicules électrifiés fourni par EV Sales Blog:

external_image