Une nouvelle concurrente très sérieuse sur le marché de l'électrique !

Hyundai se lance à corps perdu dans l'électrique. Et elle le fait avec la IONIQ 5, la première voiture de la nouvelle marque entièrement électrique du groupe, qui débarque avec de nouveaux standards en matière d'autonomie zéro émission.

La IONIQ 5 introduit non seulement la nouvelle marque, mais aussi la toute nouvelle plateforme E-GMP sur laquelle tous les futurs véhicules électriques Hyundai de la famille IONIQ et Kia verront le jour.

Une batterie de 800 volts

C'est précisément l'adoption de la nouvelle plate-forme qui permet à cette IONIQ 5 de tirer parti d'un certain nombre de nouvelles fonctionnalités. Tout d'abord au niveau des proportions, car ce SUV compact a une longueur de 4,65 mètres mais un empattement généreux de 3 mètres, ce qui garantit une habitabilité record. Et puis en termes d'architecture.

Galerie: Hyundai IONIQ 5 (2021)

En effet, la nouvelle plateforme est dotée d'une batterie de 800 volts compatible avec la fonction V2L, ou véhicule à charger, c'est-à-dire que la voiture est capable d'alimenter un appareil externe. La puissance de sortie atteint 3,6 kW. Pas mal du tout.

Deux versions et deux tractions

La IONIQ 5 sera sur le marché à la mi-2021 (les prix n'ont pas encore été annoncés) et l'on en sait déjà un peu plus sur la gamme. Il y aura le choix entre une batterie de 72,6 kWh et une batterie de 58 kWh. La version la plus puissante des deux promet de parcourir jusqu'à 480 km avec un "réservoir" plein.

Dans les deux cas, la Hyundai IONIQ 5 sera disponible avec un ou deux moteurs électriques, tous d'une puissance spécifique selon la batterie et selon qu'ils sont seuls (à partir de 170 ou 218 ch) ou en couple (à partir de 235 ou 265 ch au total). Dans ce dernier cas, il y en a un par essieu, permettant d'assurer une transmission intégrale (avec un seul moteur restant à l'arrière).

Hyundai IONIQ 5 (2021)
Batterie Traction Puissance Couple 0 à 100 km/
58 kWh Arrière 170 ch 350 Nm 8.5 sec
58 kWh Intégrale 218 ch 605 Nm 6.1 sec
72,6 kWh Arrière 235 ch 350 Nm 7.4 sec
72,6 kWh Intégrale 265 ch 605 Nm 5.2 sec

 

Charge à 350 kW

Une autre caractéristique de la IONIQ 5 liée à l'adoption de la nouvelle plate-forme concerne la capacité de charge, qui peut être de 400 et 800 volts grâce à la présence d'un onduleur qui peut s'adapter aux deux.

La batterie est donc compatible avec les colonnes de charge ultra rapide jusqu'à 350 kW (ce n'est pas pour rien que la société coréenne a rejoint Ionity) et, dans ce cas, il faut environ 18 minutes pour passer de 10 à 80 %. Comprenez par là que toutes les 5 minutes, elle gagne environ 100 km d'autonomie.

Deux écrans frontaux

Au-delà de la mécanique, la Hyundai IONIQ 5 marque une nouvelle direction du point de vue du style. Esthétiquement, la voiture rappelle la Poney des années 1970. Elle présente des lignes nettes et des surfaces propres, avec des détails très modernes. Les feux LED rectangulaires (ils seront une marque de fabrique de la famille IONIQ), par exemple, ou les roues en alliage aérodynamique.

2022 Hyundai Ioniq 5

À l'intérieur, l'atmosphère est tout aussi minimaliste, mais il y a beaucoup de technologie à bord. Comme c'est maintenant la norme, il y a deux écrans frontaux de 12", un pour l'instrumentation et un pour le système d'infodivertissement.

Matériaux recyclés

A part l'écran, la IONIQ 5 présente un environnement aux tons clairs et naturels, dans lequel le rembourrage est fabriqué à partir de matériaux recyclés ou d'origine végétale.

Hyundai IONIQ 5 (2021)
2022 Hyundai Ioniq 5

La modularité de la cabine est surprenante, avec des solutions inhabituelles qui rendent l'intérieur plus polyvalent et plus vivable. Des exemples ? L'accoudoir central qui peut être tiré vers les sièges arrière ou la banquette coulissante à l'arrière qui peut augmenter la capacité de charge qui, au minimum, atteint un excellent volume de 530 litres.

Galerie: Hyundai IONIQ 5 (2021)