Grâce à ce système d'un nouveau genre, toute la surface vitrée est nettoyée.

Comme Tesla l'a montré à plusieurs reprises, il ne fait rien comme les autres. Le dernier exemple en date est le volant "Yoke" qui équipe les Tesla Model S et Model X restylés. Tesla n'a pas fini d'innover et le système d'essuie-glace électromagnétique déposé par le fabricant auprès de la US Patent Office devrait faire son petit effet. 

Le brevet a été déposé en mars 2018 et a été approuvé par l'instance de validation des brevets le 21 janvier 2021. Cet ingénieux système sera utilisé pour la première fois par le Tesla Roadster que la marque espère commercialiser dès l'année prochaine. 

Alors, comment ça marche ?

Traditionnellement, lorsqu'on actionne les essuie-glaces, les balais ne nettoient qu'une partie du pare-brise afin que le conducteur puisse avoir une bonne visibilité. Tesla veut changer les codes avec un essuie-glace monobloc capable de nettoyer toute la surface vitrée, autrement dit, tout le pare-brise de la voiture est nettoyé

external_image

Pour cela, Tesla a imaginé un système électromagnétique grâce auquel l'essuie-glace peut se déplacer horizontalement de telle sorte de balayer toute la surface vitrée. Une fois la tâche terminée, ce système a la capacité de se nicher sous le capot afin d'améliorer légèrement l'aérodynamique et le style de la voiture. Nous pouvons lire l'explication de son fonctionnement dans le brevet :

"Le système d'essuie-glace électromagnétique décrit peut comprendre un actionneur linéaire qui peut comprendre un rail de guidage et un bloc mobile électromagnétique. Le rail de guidage peut comprendre une pluralité de barres d'aimants permanents qui peuvent être disposées horizontalement le long de la courbure du pare-brise du véhicule. Le bloc mobile électromagnétique peut agir comme un train électromagnétique, et peut comprendre une pluralité de perforations et au moins une bobine électromagnétique qui entoure la pluralité de perforations dans le bloc mobile électromagnétique."

Et de poursuivre, "Le mouvement linéaire du bloc mobile électromagnétique à travers la pluralité de barres d'aimants permanents peut être commandé pour diriger le bras d'essuie-glace qui peut être couplé au bloc mobile électromagnétique, d'avant en arrière sur toute la longueur du pare-brise pour essuyer une zone définie ou la totalité de la zone transparente (c'est-à-dire, près de 100% de la surface) du pare-brise." 

Généralisation à toute la gamme ?

Comme le bureau américain des brevets et des marques de commerce a approuvé ce système d'essuie-glace, il sera bel et bien présent sur le Tesla Roadster avant de faire son apparition sur d'autres modèles du constructeur californien comme les prochaines Tesla Model S et Model X. On rappelle qu'Elon Musk a également l'intention que son Tesla Roadster plane ou flotte dans l'air grâce à des mini-propulseurs de fusée : la révolution de l'automobile est en marche.