Le pilote automatique du constructeur américain continue de s'améliorer.

Bien qu'Elon Musk ne cesse de vanter les mérites de l'Autopilot et de la version bêta de son système Full-Self Driving (FSD), il reste encore des sceptiques sur le sujet de la conduite autonome. Beaucoup gardent en mémoire les ratés du constructeur américain. Cependant, après avoir regardé la vidéo d'AI DRIVR, propriétaire d'une Tesla Model S munie de la bêta du FSD, les sceptiques pourraient changer d'avis. 

La conduite sur autoroute est généralement plus facile à gérer pour les systèmes de conduite semi-autonomes, les rues du centre-ville de San Fransisco sont une toute autre paire de manches. Les autres automobilistes peuvent se montrer plus imprudents, les piétons également.

Alors qu'AI DRIVR teste la dernière version du FSD, sa Tesla s'approche d'une intersection. Soudain, un groupe de skateurs surgit et s'approche du véhicule électrique des deux côtés de la chaussée, ce qui est très dangereux. Fort heureusement, les capteurs ont "vu" le groupe à temps. La Tesla ralentit d'elle-même, braque et s'arrête momentanément pour céder le passage. Puis elle continue sa route comme si de rien n'était !

En prêtant attention à l'écran du tableau de bord, on peut voir comment le système FSD a capté les skateurs et les a représentés sous forme de petits cubes, différents des autres voitures. 

AI DRIVR a été très impressionné. "Je pense que [le FSD] a géré ça très, très bien", commente-t-il. Et il a raison ! Un "vrai" conducteur prudent aurait probablement réagi de la même manière. Et la situation aurait pu mal tourner avec une personne inattentive au volant. 

Une nouvelle preuve que le FSD continue de s'améliorer. Cependant, à d'autres moments de la vidéo, il est encore évident que le système a ses limites et doit encore être perfectionné par les ingénieurs de Palo Alto.