Développé par Paddon Rallysport, le SUV électrique a-t-il un avenir en WRC ?

Le lien unissant voitures électriques et rallye n'est pas encore fait. En réalité, le Championnat du monde des rallyes (WRC) est l'une des rares disciplines sportives de haut niveau où la question électrique peine à s'implanter. À ce jour, seul Opel mène un programme de ce type, avec son propre championnat Corsa-e.

Mais l'Allemand est en passe d'être rejoint par Hyundai, une firme connaissant le succès en WRC : deux titres mondiaux remportés entre 2019 et 2020. Après 18 mois de travail, le Kona électrique du constructeur sud-coréen a été transformé en une bête de 500 ch pour 1400 kg.

Un projet néo-zélandais

Paddon Rallysport et la structure STARD, engagée en Rallycross, se chargent de mener à bien le projet de Hyundai. Parmi les autres acteurs, on retrouve notamment le pilote de WRC Hayden Paddon mais aussi Hyundai New Zealand, YES Power et l'université de Canterbury.

Le Hyundai Kona EV Rallycar a été présenté en avant-première en novembre dernier, lors d'une démonstration à la fin du rallye de Nouvelle-Zélande. Et une récente vidéo publiée sur la chaîne YouTube de Paddon Rallysport nous permet de découvrir l'avancée du développement.

Puissance et maniabilité

Après plusieurs essais sur les routes étroites et piégeuses d'Océanie, Paddon a vanté les mérites du Kona électrique. "La voiture est fantastique", indique-t-il. "Elle est très rapide mais aussi très agile, c'est vraiment amusant. En plus du châssis et de l'électronique, nous travaillons aussi sur le bruit."

Et oui, Hyundai souhaite obtenir un modèle beau à voir et à écouter. Pour ce faire, une équipe se charge de mettre au point un rugissement artificiel qui satisfera même les plus nostalgiques des voitures thermiques. D'autres constructeurs ont d'ores et déjà équipé leurs modèles zéro émission de bruit artificiel, à l'instar d'Audi avec la RS e-tron GT.

Hayden Paddon

Vers une participation en WRC ?

Au-delà des détails liés au son, une question importante se pose : est-ce que le Hyundai Kona EV Rallycar sera utilisé en compétition ? Pour l'heure, il est difficile d'y répondre. Comme l'a récemment indiqué le directeur du WRC, Peter Thul, à Motorsport.com, le Championnat du monde des rallyes s'ouvrira prochainement à une nouvelle génération de voitures hybrides et suivra le chemin emprunté par la Formule 1 plutôt que celui de la Formule E.

Un avenir tout électrique pour le WRC n'est donc pas assuré. Mais n'excluons pas la possible création d'une nouvelle catégorie exclusivement réservée aux WRC électriques dans un futur plus ou moins lointain.

Une chose est sûre, l'électrification en compétition prend de l'ampleur. Sans oublier l'objectif Dakar que s'est fixé Audi, voir une voiture électrique participer à un rallye comptant pour le Championnat du monde semble de plus en plus envisageable.