La Renault 5 électrique sera estampillée "made in France".

Depuis sa présentation sous forme de prototype, la Renault 5 agite le web. Il s'agit sans doute de la nouveauté la plus marquante que Luca de Meo a présentée lors de la révélation de son plan stratégique Renaulution. La Renault 5 Prototype n'est pas qu'un simple concept puisqu'elle sera bel et bien produite. 

En effet, le patron de Renault a affirmé que la citadine électrique arrivera sur nos routes en 2023. Aujourd'hui, c'est le directeur de Renault et de l'alliance Renault-Nissan Jean-Dominique Senard qui a annoncé dans les micros de BFM Business que la Renault 5 sera produite en France, dans l'usine de Douai ! 

La Renault 5 devrait être produite aux côtés d'une autre nouveauté encore au stade conceptuel. En effet, même si elle ne repose pas sur la même plate-forme, la Renault Mégane eVision sera fabriquée sur les mêmes lignes d'assemblage que la Renault 5. 

Le constructeur français a l'intention de dynamiser la région nord avec la production à terme de pas moins de 400'000 véhicules électriques.

"C'est un engagement, c'est là qu'on va la faire, explique-t-il. Parmi les quelques grands projets que nous avons pour la France, nous avons l'intention de développer ce Pôle Nord avec l'usine de Maubeuge-Douai. Ces usines, il est question de les rendre totalement utilisées, il faut les remplir comme des œufs", a déclaré Jean-Dominique Senard.

L'usine de Douai fabrique les Renault Talisman, Scénic et Espace. Dès cette année, elle ne fabriquera plus que des véhicules électriques. Ainsi, les trois modèles cités disparaîtront pour laisser place aux modèles de nouvelle génération. Pour la petite anecdote, cette usine a fabriqué les Renault 5 de de 1974 à 1984