L'électrique premium presque accessible, c'est du côté de chez Mercedes que ça se passe.

Cette silhouette vous dit quelque chose ? C'est normal, et c'est d'ailleurs sans doute voulu par Mercedes puisque l'EQA ressemble beaucoup à un autre véhicule de la marque, à savoir le GLA de deuxième génération. Sauf que l'EQA, contrairement au GLA, est une sorte de petite révolution pour Mercedes, et même pour le segment des voitures 100 % électriques premium.

En effet, après un nivellement par le haut avec des Audi e-tron, BMW iX3 et autres Mercedes EQC, voici venir un modèle 100 % électrique enfin plus "abordable" du côté des constructeurs premium, exception faite de la BMW i3, un modèle aussi plutôt "abordable", mais déjà âgé de quasiment huit ans.

2021 Mercedes-Benz EQA

La Mercedes EQA est donc un SUV 100 % électrique aux dimensions similaires au GLA. L'EQA mesure 4,46 mètres de long, soit quatre centimètres de plus que son cousin thermique. En termes d'habitabilité, l'EQA profite d'un empattement généreux de 2,73 mètres, ce qui laisse présager un bon espace à bord. Le coffre est annoncé à 340 litres, soit environ 100 litres de moins que le GLA. Concernant le poids, notre protagoniste est un beau bébé pour un véhicule du segment des SUV compacts avec 2040 kilos à vide, la faute évidemment au pack batterie.

Le pack batterie justement, celui-ci est composé de cinq modules et de 200 cellules pour une capacité utile de 66,5 kWh. Avec le chargeur embarqué de 11 kW, il est possible de recharger la voiture de 10 à 100 % en 5h45 sur une Wallbox, et de 10 à 80 % en 30 minutes sur une borne de recharge rapide. Mercedes annonce une puissance de recharge maximum de 100 kW.

2021 Mercedes-Benz EQA

La Mercedes EQA 250, le modèle présenté aujourd'hui, est annoncée à 426 kilomètres d'autonomie sous le cycle WLTP avec une seule charge. La batterie alimente un moteur électrique de 190 chevaux et 375 Nm de couple. Du côté des performances, l'EQA 250 abat le 0 à 100 km/h en 8,9 secondes et sa vitesse maximale est limitée à 160 km/h.

À l'intérieur, vous aurez sûrement noté, à la vue des photos, l'évidente filiation avec les modèles déjà existants de la gamme compacte chez Mercedes. Nous retrouvons ainsi, par exemple, le système de double écran avec le MBUX. La voiture est également pourvue de technologies d'aide à la conduite avec le maintien dans la voie, le régulateur de vitesse adaptatif ou encore la surveillance des angles morts. Un package qui permet à la voiture de conduire pratiquement seule, tout en gardant les mains sur le volant et en étant vigilant.

2021 Mercedes-Benz EQA

Du côté des tarifs, Mercedes n'a pas encore communiqué les prix français, mais la voiture sera disponible, en Allemagne, à partir de 47'540 euros. Il faudra, comme d'habitude, compter un peu plus pour la version vendue en France à partir du 4 février 2021. La Mercedes EQA ne pourra donc pas bénéficier du bonus maximum dans l'Hexagone, son prix étant trop élevé, mais elle bénéficiera d'une aide de 3000 euros jusqu'au 30 juin 2021, puis de 2000 euros à partir du 1er juillet 2021.

Mercedes indique qu'il s'agit là d'une première version de l'EQA, d'autres modèles viendront s'ajouter à la gamme, notamment avec quatre roues motrices ou encore avec des puissances plus élevées. Mercedes évoque dans son communiqué de presse "une version de plus de 200 kW", soit environ 270 chevaux. Un autre modèle bénéficiera également d'une plus grosse batterie lui permettant ainsi d'effectuer plus de 500 kilomètres avec une seule charge, sous le cycle d'homologation WLTP.

 

Galerie: Mercedes-Benz EQA (2021)