Elle est attendue en 2025.

Avec le renouvellement des 208 et 2008, l'électrique a fait son entrée au cœur des modèles au Lion. Lors de l'achat, les clients ont le choix de choisir une Peugeot 208 (ou 2008) diesel, essence ou électrique. 

Le constructeur français veut accélérer l'électrification de sa gamme. Ainsi, et d'après les propos de Jean-Philippe Imparato, les prochains Peugeot 208 et 2008 ne seront plus proposés qu'en version électrique. Cela peut surprendre car la décision de Peugeot est radicale. Pour se défendre, le directeur de la marque a expliqué à nos confrères anglais d'Autoexpress qu'au cours des dix dernières semaines de commandes, les versions électriques (Peugeot e-208 et e-2008) ont représenté 14% des ventes. De plus, en 2020, une Peugeot immatriculée sur dix en Europe était électrique. 

Peugeot espère que la part de l'électrique continuera de croître au cours des prochaines années. Le fabricant a déjà amorcé la transition avec le remaniement de Peugeot Sport et la disparition du label GTi au profit de PSE (Peugeot Sport Engineered). La prochaine Peugeot 308 devrait aussi être proposée en version 100% électrique (les thermiques sont aussi au catalogue), tout comme le nouveau 3008 qui ne sera lancé que dans plusieurs années. 

Il est évident que l'avenir de Peugeot sera électrique, tout comme d'autres constructeurs qui ont fait part de leur attention d'abandonner les moteurs thermiques. On pense notamment à Bentley, ou encore à Audi, qui dans 10 à 15 ans espère devenir un constructeur 100% électrique. En plus de la Zoe, Renault commercialisera d'autres modèles électriques. Le plus attendu est sans doute la Renault 5 que le constructeur au losange a présentée sous forme de concept.