Les SUV et berlines électriques à batterie solide de NIO sont prêts à débarquer en Europe.

Vous souvenez-vous de la NIO EP9, cette hypercar électrique ayant battu à deux reprises le record du Nürburgring entre 2016 et 2017 ?

Si c'est le cas... et bien oubliez la ! Car depuis, la firme chinoise a bien changé. D'abord perçue comme fantaisiste, elle est devenue aujourd'hui un sérieux concurrent sur le marché mondial de l'automobile. En 2020, son cours en bourse a augmenté de 1200% (beaucoup plus que Tesla) et en 2021, NIO se prépare à débarquer sur les routes européennes.

Invasion de SUV électriques, mais pas que...

En l'espace de quatre ans, NIO est passée de Cendrillon des constructeurs asiatiques, risquant sans cesse la faillite, à celui de leader du marché chinois des voitures électriques, aux côtés de Xpeng et Li Auto. Avant tout, ce succès est dû au groupe de grands investisseurs chinois ayant parié sur NIO il y a quelques années.

NIO ET7

La dernière née des ateliers de la firme a été présentée lors du NIO Day, le 9 janvier 2021. Il s'agit du modèle ET7, une berline électrique aux 800 km d'autonomie et qui s'attaque directement à la Tesla Model S et à la Lucid Air. Mais avant que le nouveau véhicule phare de la marque soit disponible à l'achat, ses différents SUV électriques devraient être aperçus en France et en Europe, peut-être même dès cette année.

Les deux pierres angulaires de NIO

Il y a donc de nombreuses raisons pour attirer la curiosité des automobilistes et pour en savoir plus sur cette nouvelle vague NIO. Le constructeur, qui possède déjà deux bases en Europe - une à Munich et l'autre à Londres - développe également des technologies plutôt intéressantes.

NIO Power Swap Station 2.0

Parmi ces innovations, on trouve notamment la promesse d'une batterie solide de 150 kWh pour la fin de l'année 2022. Celle-ci devrait booster l'autonomie des véhicules pour atteindre les 1000 km ! Et tout aussi importante est l'arrivée de la Power Swap Station 2.0 de NIO, un système d'échange de batterie automatisé permettant aux automobilistes de reprendre la route en quelques minutes avec une batterie rechargée. Chaque station pourra gérer jusqu'à 350 changements par jour.

La gamme actuelle et future

  • NIO ES8 (SUV intermédiaire, depuis 2018)
  • NIO ES6 (SUV compact, depuis 2019)
  • NIO EC6 (SUV coupé compact, depuis 2020)
  • NIO ET7 (berline intermédiaire, à partir de 2021)
  • NIO ET5 (berline compacte, à partir de 2021)
  • NIO ES3 (SUV compact, à partir de 2022)

Tous les modèles NIO d'aujourd'hui

Pour rester sur la gamme de NIO, on constate que le constructeur se concentre actuellement sur la production de SUV électriques, à commencer par le très populaire ES6. Lancé en 2019, ce SUV compact compte sur deux moteurs électriques de 525 ch et sur une autonomie de 610 km (NEDC) avec une batterie de 100 kWh. Au cours des prochaines années, la batterie solide devrait augmenter cette autonomie jusqu'à 900 km.

Galerie: Nio ES6

Il faudra également compter sur un autre SUV compact : le EC6. Le modèle est tout simplement la version 100% électrique du ES6. Ses lignes, plongeantes à l'arrière, sont directement inspirées de la mode lancée par le Audi Q3 Sportback.

Galerie: NIO EC6

Tout juste restylé, le ES8 fait désormais figure de "grand-père" des SUV électriques de NIO. Le modèle a été présenté en 2018, il appartient au segment des SUV de taille XL car il mesure un peu plus de cinq mètres en longueur.

Galerie: Nio ES8 et Nio Power

Deux moteurs électriques sont également présents sous le capot pour assurer une traction intégrale ainsi qu'une puissance maximale de 653 ch.

NIO en 2022

Parmi les modèles attendus entre 2021 et 2022, on trouve la ET7. Avec ce même double moteur électrique de 653 ch et une autonomie de 1000 km avec la batterie solide, cette berline sera en concurrence directe avec les voitures de luxe allemandes.

Galerie: Nio ET7

On ne sait que peu de choses sur la ET5, une autre berline attendue pour 2021, et sur la ES3 que nous verrons en 2022 sous les traits d'un SUV encore plus compact que les précédents. Quant à l'hypercar EP9, la production ne dépassera pas les 16 exemplaires. Six d'entre eux sont d'ores et déjà réservés aux investisseurs de la marque.

Galerie: NextEV Nio EP9