L'Hyperscreen MBUX fait toute la largeur de la planche de bord !

Petit à petit, la future grande berline électrique de Mercedes devient réalité. Et la Mercedes EQS de se dévoiler un peu plus en ce début d'année en présentant le "MBUX Hyperscreen". Alors, qu'est-ce qui se cache sous cet "acrono-anglicisme" ? Tout simplement un immense écran, ou plus précisément plusieurs écrans rassemblés dans un seul et même ensemble qui prend toute la largeur de la planche de bord.

Pour mieux comprendre, remontons à 2018 avec l'arrivée de la Mercedes Classe A, premier véhicule de la marque à opter pour le système MBUX, justement cette large tablette horizontale, qui intègre sous une même dalle vitrée l'instrumentation de bord, derrière le volant, et l'info-divertissement, au centre. Mais au-delà de n'être qu'esthétique, ce système est aussi, comme son nom Mercedes-Benz User Experience (MBUX) l'évoque, une nouvelle façon de naviguer dans les menus, plus facilement, plus intuitivement.

Au total, Mercedes précise que ce sont 1,8 million de véhicules qui sont équipés déjà de cette interface MBUX.

Nouvelle Mercedes Classe A, premières photos à Las Vegas
MBUX dans Mercedes Classe A
2021 Mercedes Classe S intérieur
MBUX dans nouvelle Mercedes Classe S 2021

Mais si la dernière Classe S a déjà vu une évolution importante du système MBUX avec notamment une nouvelle dalle verticale de 12,8 pouces, voici que son homologue électrique va encore un peu plus loin avec ce MBUX Hyperscreen. Celui que l'on pourrait qualifier de "super écran" enfonce le clou avec une dalle s'étendant sur presque toute la largeur de l'habitacle de la berline EQS. Au total, il se compose de trois écrans OLED distincts, dont un est  dédié au passager avant, pour permettre une utilisation plus intuitive que sur les systèmes MBUX actuels. 

Mercedes-Benz MBUX Hyperscreen

Plus grand et plus audacieux

S'étendant sur plus de 56 pouces d'un bord à l'autre, le verre incurvé de l'Hyperscreen pourrait être le plus grand morceau de silicate de ce type dans l'industrie automobile aujourd'hui. En tout cas, il bat l'écran de 38 pouces du Cadillac Escalade, ou celui de 48 pouces de la Byton M-Byte. Mais n'oublions pas que l'Hyperscreen de Mercedes-Benz est en fait composé de trois écrans distincts, tous encapsulés sous une vitre lisse.

Par exemple, le conducteur est confronté à un ensemble complet d'indicateurs numériques - semblables à ceux que l'on trouve dans la Classe S 2021, mais en ajoutant des fonctions liées à l'électrique spécifiques qui surveillent la régénération des freins, l'état de charge et la dynamique de conduite. À côté et légèrement en dessous de l'instrumentation se trouve un écran central d'info-divertissement, qui affiche par défaut une très grande carte de navigation et des commandes téléphoniques et audio minimalistes.

Écran climatique Hyperscreen MBUX Mercedes-Benz

Enfin, un écran à la fois fin et large apparaît sur le tableau de bord juste devant le passager, affichant soit du divertissement lorsque le siège est occupé, soit une élégante galaxie d'étoiles à trois branches lorsque seul le conducteur est à l'avant.

On notera également que sont intégrées d'élégantes bouches d'aération circulaires, qui semble flotter au-dessus de la surface du verre. Selon Mercedes, ces sorties d'air relient le monde analogique au monde numérique. Avec leur dessin façon turbine, l'effet visuel est saisissant grâce au cadre en plastique de l'écran, qui comporte trois couches extrêmement fines de revêtement "Silver Shadow" pour un aspect et une sensation de luxe. L'éclairage ambiant le long du bord inférieur du verre donnera un effet flottant élégant.

Mercedes-Benz MBUX Aérations Hyperscreen

Pour ceux qui se posent la question de la fragilité ou de la sécurité d'un tel écran, sachez que la vitre légèrement incurvée a été montée à des températures supérieures à 650 degrés Celsius, ce qui garantit une clarté sans distorsion et une résistance surprenante. La société a également testé la sécurité du verre dans des cas extrêmes, comme un accident de voiture particulièrement catastrophique. Dans ces rares cas, le verre présente des points de rupture prédéterminés à chaque extrémité et cinq points de montage qui cèdent de manière ciblée grâce à une sous-structure en nid d'abeille.

Suggestions intelligentes

Capable de stocker plusieurs profils de conducteurs et de passagers, l'Hyperscreen utilise l'intelligence artificielle pour faire des suggestions sur le confort et le fonctionnement du véhicule. Par exemple, la Mercedes-Benz EQS dispose d'une suspension qui peut soulever la voiture un peu plus haut. Si le conducteur engage régulièrement la levée de suspension à un endroit particulier, l'hyper-écran apprend ce comportement et suggère l'action à l'avance, ce qui facilite le processus pour le conducteur.

Galerie: Écran MBUX Hyperscreen dans Mercedes EQS

Un autre cas d'utilisation est une action liée à un moment et un lieu particuliers. Si le conducteur passe un appel téléphonique chaque mardi soir après avoir quitté son travail, le système EQS peut désormais lui faire cette suggestion en lui montrant une carte de visite et/ou une photo de la personne qu'il pourrait appeler. Comme chaque action de l'Hyperscreen est liée à un profil personnel, si quelqu'un d'autre est au volant, le véhicule ne fera pas cette suggestion.

Une option dans l'EQS

Le MBUX Hyperscreen sera bel et bien proposé dans la berline électrique EQS, mais seulement en option. On devrait également le retrouver dans le SUV EQS. Si Mercedes ne s'est pas engagé à un calendrier précis pour ces véhicules, la berline électrique EQS devrait faire ses débuts l'été prochain, tandis que le SUV suivra en automne ou en hiver.

Nous ne serions pas non plus très surpris de voir l'Hyperscreen apparaître bientôt sur d'autres modèles Mercedes, peut-être comme un ajout optionnel à la nouvelle berline de Classe S, qui est déjà équipée de l'intelligence artificielle MBUX. L'avenir nous le dira !