Pourrez-vous recharger votre Audi électrique sur un Supercharger Tesla ? Pas si sûr...

La question se pose depuis un certain temps : si le manque de points de recharge est considéré comme l'un des problèmes les plus critiques pour l'expansion des voitures électriques, pourquoi les constructeurs ne font-ils pas des efforts pour inclure les Supercharger Tesla dans leur offre ? Autrement dit, pourquoi un réseau qui compte aujourd'hui 20'000 points de recharge dans le monde n'est-il pas pris en considération par les autres fabricants ?

La question est cette fois posée par Marques Brownlee, célèbre technicien américain passionné par les voitures d'Elon Musk, auquel le numéro un de Tesla a apporté une réponse à laquelle personne ne s'attendait vraiment...

Une question épineuse

Tesla met théoriquement ses bornes à disposition d'autres fabricants depuis des années, mais personne ne semble avoir jamais envisagé cette offre. Peut-être, comme le spécule Brownlee, à cause des coûts cachés ou de la "fierté". Certainement pas à cause d'une incompatibilité technologique, puisque le contraire a toujours été affirmé.

Cependant, la question est un peu plus complexe : d'une part, il est peut-être vrai que d'autres fabricants considéreraient comme une demi-défaite le fait de devoir recourir à des Superchargers. D'autre part, bien qu'il y ait eu d'importantes ouvertures en Chine, Elon Musk lui-même pourrait ne pas être aussi enthousiaste à l'idée de donner à chacun l'accès à ses infrastructures, partie intégrante de ce qu'on appelle "l'expérience Tesla". Et il ne ferait certainement pas de la charité. 

Quoi qu'il en soit, jusqu'à présent, personne ne s'est officiellement présenté avec Tesla et Tesla n'a courtisé personne. Elon Musk, cependant, en réponse à Brownlee, a déclaré qu'un accord était en place avec une autre marque. L'identité de la marque reste un secret, mais on pense qu'il pourrait s'agir d'Aptera, car dans une vidéo de l'étrange berline à panneaux solaires, on aperçoit une colonne Tesla.

Commencer petit ?

Une startup comme Aptera pourrait être le précurseur idéal de cette pratique, car étant encore petite, elle pourrait profiter d'un réseau de recharge étendu pour profiter des avantages d'une infrastructure déjà solide, sans vraiment concurrencer Musk et ses partenaires.

Ci c'est vrai aux États-Unis, ça l'est aussi en Europe. Compte tenu de l'adoption de la norme CCS il ne serait pas difficile de trouver des partenaires avec lesquels entamer des collaborations similaires. Plus tard, lorsque les grands constructeurs auront un grand nombre de voitures électriques dans les rues, il pourrait leur être utile de bénéficier des Superchargers, mais pour l'instant, il est trop tôt pour dire si et quand cela se produira.