Voici cinq innovations que vous pourriez voir dans une Tesla dans un avenir pas si lointain.

Tesla dépose beaucoup de brevets. Comme tous les constructeurs automobiles d'ailleurs. Mais déposer un brevet ne suffit pas à certifier que l'objet du brevet sera mis en production pour autant. Les brevets portent aussi bien sur des idées qui sont dignes d'un film de science-fiction, tandis que d'autres sont plus terre à terre et leur probabilité d'atteindre le stade de la production est plus élevée.

Nous allons donc vous présenter cinq idées déposées par Tesla, plus ou moins récemment, mais qui pourraient un jour arriver sur les voitures de série !

external_image

Et l'on commence sans doute par le plus fou de tous : l'essuie-glaces laser !  L'idée serait de remplacer  les classiques balais par des rayons laser. Le but serait d'enlever les débris et la saleté du pare-brise, et non pas tant d'envoyer les gouttes de pluie hors du pare-brise pour que le conducteur puisse voir devant lui.

Alors que cette idée plutôt cool a été déposée en mai 2019 et présentée comme un remplacement possible des essuie-glaces traditionnels, Tesla l'envisage aussi comme une solution de nettoyage qui ne serait pas seulement utilisée sur les surfaces vitrées, mais aussi sur les panneaux photovoltaïques. Auquel cas les lasers et les essuie-glaces "normaux" pourraient même cohabiter sur le même véhicule.

external_image

Tesla a également pensé à des éléments tactiles sur le volant de ses véhicules. Il s'agit d'une solution similaire à celle que des constructeurs comme Mercedes-Benz proposent déjà sur leurs véhicules de série. 

external_image

Autre brevet dont on parle moins est celui d'un système de détection de l'âge qui serait intégré aux sièges. Son but est d'évaluer non seulement l'âge de l'occupant, mais aussi sa taille et son poids approximatifs. Il s'agit là d'une information essentielle en cas de collision, afin que la voiture sache quels airbags déployer et avec quelle intensité.

external_image

Tesla veut également que la voiture sache si certains occupants utilisent la ceinture de sécurité de manière incorrecte. Les capteurs de ceinture de sécurité existent déjà dans bien des véhicules. Mais la technologie passerait ici au niveau supérieur. Grâce à ces capteurs, la voiture saura, par exemple, si l'un des passagers n'est pas entièrement retenu par la ceinture (par exemple, s'il a un bras au-dessus de la ceinture) ou si elle est simplement attachée au siège et que quelqu'un est simplement assis dessus.

external_image

Si vous avez déjà conduit des véhicules électriques, vous savez que leurs prévisions d'autonomie ne sont souvent pas exactes. C'est pourquoi Tesla a déposé un brevet pour une fonction du système de navigation qui "mesure l'énergie par rapport à la distance pour calculer en temps réel le moment où la batterie de votre véhicule électrique sera épuisée, en fonction des caractéristiques prévues du conducteur, des conditions météorologiques et de la circulation".

L'objectif est essentiellement de donner au conducteur une image plus précise de l'autonomie de la voiture à un moment donné. Des solutions similaires sont déjà présentes dans certains véhicules électriques, bien que celui de Tesla soit apparemment plus avancé.