Les dirigeants de la discipline électrique se sont entretenus avec les propriétaires du circuit urbain d'Adélaïde.

Il y a peu, le Supercars, championnat australien de voitures de tourisme, a décidé de supprimer son épreuve à Adélaïde après que le circuit ait perdu le soutien du gouvernement d'Australie-Méridionale. 

Entre 1985 et 1995, Adélaïde était le théâtre du Grand Prix d'Australie de Formule 1 et clôturait le Championnat du monde. Depuis 1999 et sans interruption, le circuit organisait une épreuve de 500 miles [environ 800 kilomètres, ndlr] dans le cadre du championnat de Supercars.  

Cependant, certaines rumeurs parlent d'une rupture volontaire avec le Supercars avec pour objectif l'accueil d'une nouvelle discipline : la Formule E, le Championnat du monde de monoplaces électriques. Via le circuit d'Adélaïde, l'Australie pourrait donc faire son entrée au calendrier de la Formule E. Par ailleurs, les dirigeants de la discipline ont révélé qu'un premier contact a été pris.

"L'Australie est un marché qui montre un intérêt considérable pour la mobilité électrique, avec des ventes de [véhicules électriques] ayant triplé l'année dernière", indique Alberto Longo, co-fondateur de la Formule E et directeur du championnat, à Motorsport.com.

"Nous discutons avec plusieurs villes dans le monde et en Australasie pour accueillir des futures courses, y compris Adélaïde qui a un formidable héritage en sport automobile et qui est un centre technologique pour l'avenir", poursuit-il. "Mais notre priorité reste le bon déroulement de la saison prochaine."

Le mois dernier, le quotidien Adelaide Advertiser a révélé que Business SA, Chambre de commerce et d'industrie d'Australie-Méridionale, avait soumis au gouvernement une proposition d'organisation d'épreuve de Formule E dans le but de stimuler la reprise économique du pays. 

"Oubliez la Formule 1, la Formule E est l'avenir", lance Martin Haese, directeur général de Business SA et ancien maire d'Adélaïde. "C'est du sport automobile, des technologies, une énergie renouvelable et une formidable fête réunis dans une seule discipline. L'Australie-Méridionale est le seul État du pays qui peut remplir toutes ces conditions."