Ce pourrait être la sœur de l'EQS.

L'actualité est très chargée pour Aston Martin. Après avoir nommé Tobias Moers (ancien patron de Mercedes-AMG) à sa tête, et annoncé l'entrée au capital de Mercedes-Benz, le constructeur de Gaydon a fait savoir que sa première voiture électrique est prévue en 2025-2026

Selon le patron de la marque anglaise, il n'est pas exclu que cette électrique bénéficie de la technologie Mercedes-Benz, cela est même fortement probable. Le constructeur à l'étoile travaille d'arrache-pied pour développer de nouveaux modèles électriques. Après l'EQC, Mercedes-Benz présentera les EQA, EQB, EQS, EQE et le SUV EQS. 

Aston Martin pourra profiter du savoir et de l'expertise Mercedes-Benz pour électrifier sa gamme. En plus de la berline électrique, le fabricant a d'autres projets en tête. Il voudrait que sa gamme soit hybride, d'ailleurs, le DBX hybride rechargeable est planifié pour 2023. La firme de Gaydon devra également renouveler la Vanquish dont la motorisation serait hybride.

Contre toute attente, Tobias Moers a laissé entendre que la Valhalla pourrait bénéficier d'une motorisation Mercedes-AMG. Cela est d'autant plus étonnant qu'Aston Martin a déjà annoncé que sa sportive sera motorisée par un V6 hybride. Il a déjà été présenté à la presse

Aston Martin a du pain sur la planche, attendez-vous à voir une flopée de nouveautés dès 2022-2023. Tobias Moers n'est pas entré dans les détails, mais une chose est sûre, le fabricant a bien l'intention de s'imposer dans le paysage automobile. 

Galerie: Aston Martin Rapide E