Les ventes de la Taycan sont rayonnantes, c'est pourquoi, son constructeur doit emprunter du personnel pour accélérer la cadence.

La Tesla Model S n'est plus seule sur le segment des berlines de luxe électriques. Désormais, il faudra compter avec la Taycan, la première électrique de chez Porsche. Initialement, le constructeur de Stuttgart prévoyait d'assembler 20'000 unités au cours de sa première année de vie. Finalement, cet objectif est passé à 40'000 unités car les volumes de ventes sont plus élevés que prévu. 

Mais voilà, Porsche n'a pas forcément tout le personnel nécessaire, il a donc été décidé en interne "d'emprunter" du personnel à... Audi. En effet, l'un des porte-paroles de la marque aux anneaux a déclaré au site Automobilwoche que 400 employés de l'usine de Neckarsulm (Audi) travailleront à terme dans l'usine de Zuffenhausen (Porsche), là où est produite la Taycan. Visiblement, ce transfert de personnels au sein de la maison Volkswagen a déjà commencé en juin dernier et il devrait se poursuivre au cours des prochains mois. 

Essai Porsche Taycan Turbo S (2020)
Essai Porsche Taycan Turbo S (2020)

Chez Audi, l'Audi e-tron, le SUV à piles du constructeur rencontre moins de succès que la Taycan. Dernièrement, il a été rejoint par l'e-tron Sportback, le coupé. Prochainement, Audi lancera d'autres nouveautés électriques à l'image de l'e-tron GT, un équivalent de la Taycan que nos photographes ont aperçu en cours d'essai à maintes reprises. 

Du côté de chez Porsche, la gamme des sportives électriques devrait accueillir de nouveaux modèles, à commencer par la Taycan Cross Turismo. Par la suite, Porsche lancera le Macan électrique, qui pour votre information, existera aussi en version thermique. Il pointera le bout de son nez dès 2023. Porsche a certainement d'autres projets dans ses cartons, nous les découvrirons progressivement au cours des prochaines années.