Les images de l'accident sont impressionnantes.

La Tesla Model 3 Performance modifiée par Unplugged Performance ne participera pas à la célèbre ascension de Pikes Peak le dimanche 30 août 2020. En effet, alors que Randy Pobst s'entraînait dans la partie supérieure de la montagne, la voiture a décollé avant d'atterrir dangereusement. Tout va bien pour le pilote, il s'en sort indemne, en revanche, pour la Model 3, c'est déjà la fin.

Pourtant, jusque-là, tout s'était bien passé. Randy Pobst était très satisfait de sa Model 3 lors des précédentes sessions. Il était tellement confiant qu'il a terminé en première position lors des essais laissant le concurrent suivant 26 secondes derrière lui. Il a même déclaré que cette Tesla Model 3 était l'une des six meilleures voitures qu'il a conduite au cours de sa carrière, c'est dire...

Crash Model 3 Pikes Peak
Crash Model 3 Pikes Peak

Initialement, trois Tesla Model 3 devaient s'attaquer à l'ascension de Pikes Peak. Finalement, il ne reste plus qu'une seule voiture puisque juste avant l'accident de Randy Pobst, Josh Allen avait fait une sortie de route rendant sa Model 3 hors d'usage. On peut la voir sur le tweet ci-dessous.

 

Les Tesla Model 3 sont-elles maudites à Pikes Peak ? Espérons que non, d'autant plus que la troisième et dernière voiture restante est conduite par Blake Fuller qui a établi un record en 2016 avec la Tesla Model S. Tous les espoirs reposent maintenant sur lui !

Pour vous rafraîchir la mémoire, en 2018, un record a été réalisé par une voiture électrique qui n'est certes pas dans le commerce. Il s'agit de la terrible Volkswagen ID.R conduite par le talentueux Romain Dumas (7'57"148 minutes). Il avait battu le record 2013 de Sebastien Loeb avec sa 208 T16 (8'13''878 minutes). La Tesla Model 3 fera-t-elle mieux ?

Galerie: Accident Tesla Model 3 Unplugged Performance T à Pikes Peak