Il devait arriver à bon port en juillet prochain.

C'est officiel, le constructeur chinois Aiways se lance en Europe. Au lieu d'ouvrir une concession physique, la start-up de Shanghai a une autre idée derrière la tête. 

Le fabricant annonce que 500 Aiways U5 vont être acheminés de Chine jusqu'en Corse dès le mois de juillet 2020. Ces exemplaires ne seront pas vendus, mais proposés à la location aux habitants et aux touristes de l'île de beauté

Aiways U5
Aiways U5

Aiways est le premier constructeur chinois de voitures électriques à essayer de mettre les pieds en Europe. Il espère séduire les clients avec son SUV U5 qui ne sera initialement pas vendu, mais proposé à la location. Pour un peu moins de 400 euros par mois, les intéressés pourront profiter d'un SUV embarquant une batterie de 63 kWh et ayant un moteur de 190 ch. Son autonomie en cycle NEDC est annoncée à 460 km. 

"Les récentes décisions prises par les responsables européens, notamment au sein du gouvernement français, nous ont encouragé à investir dans le marché des véhicules électriques afin de poursuivre son développement.

Outre l'établissement d'un nouveau record, l'expédition réalisée l'année dernière à bord d'un prototype de véhicule électrique nous a permis de voir que les conducteurs européens sont à la recherche d'alternatives plus pratiques et sans émission. Nous sommes fiers d'être acteurs de cette évolution et de pouvoir rendre les véhicules électriques plus accessibles aux consommateurs.", a expliqué Alexander Klose, vice-président exécutif des opérations internationales d'Aiways.

Pour ceux et celles qui souhaiteraient réserver leur Aiways U5, le constructeur ne devrait pas tarder à mettre à jour son site internet pour enregistrer les réservations. Il estime que les livraisons européennes interviendront cet été, mais après la crise du coronavirus, il est fort probable que le lancement européen de l'U5 soit reporté à la rentrée ou en fin d'année 2020.

Galerie: Aiways U5