De nombreux acheteurs montent en gamme en passant à l'électrique.

Le prix des voitures électriques est souvent cité comme l'une des raisons empêchant les clients d'abandonner leur véhicule thermique ou hybride pour se lancer dans le 'zéro émission', en plus du manque d'infrastructures de charge. Mais une étude menée par Tesla sur ses ventes européennes montre que le faible coût d'entretien des véhicules électriques compense ce surcoût à l'achat.

Avec sa Model 3, la marque fondée avait marquée son arrivée sur une gamme de prix bien plus raisonnable que sa berline, la Model S, et son vaisseau-amiral Model X, tous deux proches de la barre des 100'000 euros.

Avec un prix d'entrée à moins de 50'000 euros, la Model 3 est destinée à démocratiser un peu plus les véhicules électriques et la technologie de Tesla, tout en visant la possibilité de faire entrer ses clients vers le haut de gamme. Mais ce sur quoi joue la marque, c'est aussi le coût d'entretien, qui permet à la Model 3 de lutter à armes égales contre ses rivales thermiques et premium, mais permet aussi aux clients d'en acquérir une après avoir possédé une voiture de gamme inférieure.

"Nos données relatives aux reprises effectuées entre février 2019 et février 2020 en Europe pour l’acquisition d’une Model 3 indiquent que nos nouveaux clients modifient leurs habitudes d’achat. Ils acceptent de dépenser un peu plus au moment de l’achat du véhicule et anticipent les économies qui seront réalisées tout au long de la vie du véhicule. Ainsi, sur cette période, neuf des 20 modèles les plus repris sont issus de segments inférieurs", explique Tesla, qui révèle que le modèle le plus repris en Europe par Tesla est la Volkswagen Golf. 

En France, en revanche, c'est l'Audi A4 qui est la voiture la plus troquée contre une Tesla Model 3, tandis que la Série 3 et la Volvo V60 sont également parmi les voitures qui précèdent l'achat d'une Model 3. Quant aux neuf modèles de segment inférieur, ce sont beaucoup de compactes ou petites berlines de toutes énergies différentes, à l'image de la BMW Série 1 et de la Mini en thermique. La Toyota Prius fait partie des hybrides qui sont revendus pour acquérir la moins chère des Tesla, tandis que des électriques font également partie de ces statistiques, avec en majorité des Renault Zoé et Nissan Leaf.