... et 2000 € pour de l'hybride rechargeable.

C'est ce mardi 26 mai 2020 que le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté ses mesures d'aide à la filière automobile, pour faire face à la crise actuelle causée par la pandémie mondiale de coronavirus.

Le président de la République n'a pas caché qu'il voulait faire de la France le premier pays producteur de voitures électriques en Europe.

Il a donc notamment mis l'accent sur la mobilité électrique. "L'après dans l'industrie automobile, c'est la mobilité électrique" a précisé le chef de l'État qui, comme attendu, a confirmé des bonus d'achat pour les voitures électriques en hausse. Mais les hybrides rechargeables sont désormais également concernés ! 

Sans plus attendre, voici donc les nouvelles aides de l'État : 

  • prime de l'État de 7000 € pour l'achat d'une voiture électrique par un particulier
  • prime de l'État de 5000 € pour l'achat d'une voiture électrique pour les professionnels
  • prime de l'État de 2000 € pour l'achat d'une voiture hybride rechargeable

À noter que le bonus pour les hybrides rechargeables signe son grand retour après sa disparition il y a quelques années.

Prime à la casse en hausse

Côté Prime à la casse, ou Prime à la conversion, le plafond est augmenté. Le montant annoncé par Emmanuel Macron est de 3000 €, et de 5000 € pour l'achat d'un véhicule électrique. Selon le chef de l'État, ce sont 3/4 des Français qui peuvent en bénéficier, selon leur revenu fiscal évidemment.

Pour autant elle est limitée à seulement 200'000 véhicules. Une manière d'aider le secteur à écouler le stock actuel. Le système sera mis en place dès ce 1er juin 2020.

Plus de bornes de recharge

Emmanuel Macron a annoncé également une accélération de l'installation des structures de recharge en France. 100'000 bornes seront installées d'ici 2021, soit un an plus tôt que ce qui était prévu.