Une baisse qui fait du bien au portefeuille !

Ionity, la co-entreprise de BMW, Audi, Porsche, Ford, Mercedes-Benz et Hyundai propose une baisse surprise de ses tarifs sur le marché français en passant de 0,79 centimes d'euros à 0,49 centimes d'euros du kilowatt par heure. Un tarif plus qu’intéressant pour les "électromobilistes".

Cette nouvelle offre tarifaire est en place depuis le 1er mai 2020 sur les bornes multistandards 50 kW, afin de permettre aux conducteurs n'ayant pas de prise CCS (le standard Ionity utilisé et développé en commun par les marques du conglomérat) d'utiliser les bornes du conglomérat de constructeurs.

Actuellement, il y a 25 bornes tri-standards (AC Type 2 43 kW/DC Combo/CHAdeMO en 50 kW) dans l’Hexagone, ces stations de recharge limitées à 50 kW sont pensées pour les véhicules électriques des marques n'utilisant pas les standards développés par le conglomérat de constructeurs en suivant l'idée "les clients sont mieux chez moi à moins cher que chez la concurrence". Le nombre de ces stations basses puissances devrait augmenter au cours des années à venir.

Seule contrainte, il faut absolument passer par un paiement à l'acte. Exit donc les badges et autres opérateurs de services de mobilité et d'itinérance.

Dans le même temps, Ionity signe un accord avec GIREVE pour intégrer l'ensemble de son réseau européen à la plateforme d'itinérance. Un service qui sera proposé aux propriétaires de voiture utilisant les prises CCS et les chargeurs pleins tarifs.