Le constructeur considère que la technologie n'est pas encore au point.

À l'heure où tous les constructeurs prennent le courant, Ferrari se veut plus prudent et ne pense pas proposer de sitôt une voiture 100 % électrique. Au lieu de ça, le constructeur préfère prendre tout son temps pour peaufiner son produit afin d'envisager un lancement qu'une fois qu'il sera complètement au point et qu'il réponde parfaitement à toutes ses exigences. 

Dans un entretien accordé à Autocar, le directeur commercial de la marque au Cheval Cabré est longuement revenu sur les véhicules électriques. Selon lui, il est possible que le constructeur lance une supercar 100 % électrique, mais que cela ne se fera pas avant au moins cinq ans. 

Il pense que la technologie n'est pas encore au point. Elle mérite d'être peaufinée encore et encore jusqu'à ce que la supercar électrique puisse être à la hauteur des modèles thermiques. 

"Nous croyons fermement que la technologie n'est pas encore suffisamment développée pour répondre aux besoins d'une supercar. Au cours des cinq prochaines années, nous ne pensons pas que la technologie sera en mesure de répondre aux besoins d'une Ferrari." a déclaré Enrico Galliera.

Ferrari ne s'est pas fixé de délai pour le lancement de son premier véhicule électrique. L'année de commercialisation ne dépend donc que de l'état d'avancement de la recherche et du développement.

"Dès que la technologie électrifiée sera développée, cela nous permettra de produire une voiture qui correspond à notre position. Alors pourquoi pas? Mais la clé est la technologie: nous ne ferons pas seulement une Ferrari électrique pour le plaisir.", a t-il ajouté.

Nous savons que le constructeur de Maranello s'intéresse de très à l'électrique. Pour le moment, il n'a pas sauté le pas. Cela dit, il propose à ses clients des véhicules électrifiés. C'est le cas par exemple avec la nouvelle Ferrari SF90 Stradale qui embarque trois moteurs électriques. 

Vous l'aurez compris, n'espérez pas voir une Ferrari silencieuse et muette au cours des prochaines années. Cela exclut bien évidemment les hybrides qui devraient se multiplier au sein de la gamme de la marque de Maranello.

Source: Autocar