Elle a représenté à elle seule près de 15 % des ventes.

La crise du coronavirus a entraîné une chute vertigineuse des ventes de véhicules. Le mois dernier, le marché français reculait de 88 %, au Royaume-Uni, c'est bien pire, puisque la SMMT (Society of Motors Manufacturers and Traders) annonce une baisse de 97 % ! 

C'est du jamais vu depuis février 1946. En effet, cette année-là, les ventes se sont écroulées juste après la fin de la seconde Guerre Mondiale. À cette période, il s'est vendu 4044 véhicules, soit 277 véhicules de moins que le mois précédent qui comptabilise seulement 4321 ventes de l'autre côté de la Manche. 

Bien entendu, cette dégringolade est due à la fermeture des concessions. Elles n'étaient plus autorisées à ouvrir leurs portes à cause du virus qui a fait à ce jour plus de 250'000 morts dans le monde entier. 

Vous comprendrez donc que le classement des véhicules les plus vendus au cours du mois précédent est quelque peu chamboulé. Les constructeurs historiques sont loin d'avoir réalisé un mois que l'on qualifierait de normal, loin de là, ce fut catastrophique. Dans le classement publié par la SMMT, on remarque que la Tesla Model 3 est la voiture la plus vendue au mois d'avril 2020 au Royaume-Uni. 

En effet, selon les données récoltées, la berline électrique d'Elon Musk a trouvé plus de 658 preneurs, ce qui représente environ 15 % de parts de marché. Comment expliquer un tel succès ? Eh bien, tout simplement, car Tesla est l'un des rares constructeurs à proposer à ses clients d'acheter leur voiture en ligne. Les autres constructeurs ont tardé à mettre en place l'achat en ligne, ce qui a pesé gros lors du confinement. 

De plus, et c'est la raison essentielle, Tesla a mis en place un système de livraison sans contact. Ainsi, un client pouvait tout à fait récupérer sa voiture neuve sans avoir de contact avec un commercial de la marque. Tout se fait de manière autonome afin de limiter les contacts physiques. 

Source: Autocar