Après un mois de mars désastreux en termes de ventes de véhicules neufs, les voitures électriques s'en sont plutôt bien sorties.

Après un mois de mars catastrophique en France en termes de ventes de voitures neuves en raison de la crise sanitaire qui sévit actuellement, les voitures électriques n'ont pas été épargnées bien évidemment, même si elles s'en sortent plutôt bien proportionnellement parlant. Après deux mois au-dessus de 9000 immatriculations, les ventes de voitures électriques dans l'Hexagone sont descendues logiquement avec 5511 immatriculations en mars 2020, un chiffre en retrait mais compensé par un taux de pénétration record de 8,8 %. Un chiffre qui s'explique pour deux raisons : les excellents résultats de Tesla qui a continué de livrer, avec des méthodes spécifiques néanmoins, ses clients après la mise en place du confinement, mais aussi accélération générale des livraisons face au changement du bonus, initialement prévu au 31 mars pour les véhicules commandés en 2019.

Dans le détail, Tesla a immatriculé 1385 Model 3 sur le mois de mars 2020, soit 25 % de l'ensemble des voitures électriques immatriculées sur la période. Tesla s'octroie même un taux de pénétration record en France avec 2,5 % de parts de marché. La Renault Zoé, malgré un mois catastrophique, s'accapare 32 % de parts de marché sur le segment des véhicules électriques avec 1744 immatriculations. La Peugeot e-208 culmine à la troisième place avec 756 immatriculations tandis que le DS 3 Crossback E-Tense s'offre une belle quatrième place avec 210 livraisons.

Si les chiffres du mois de mars ne sont pas bons, ceux du trimestre sont un peu plus reluisants avec 25'914 unités écoulées sur les trois premiers mois de l'année, soit une progression de 145 % par rapport au premier trimestre 2019. Du côté des hybrides rechargeables il y a du mieux aussi avec 143 % d'augmentation sur le premier trimestre 2020 par rapport à l'an dernier et 9500 véhicules vendus. Avec plus de 1600 livraisons, c'est le DS 7 Crossback E-Tense qui s'en sort le mieux dans ce segment depuis le début de l'année. Arrivent ensuite les 508 et 3008 hybrides rechargeables avec respectivement 1449 et 1074 immatriculations. Les trois modèles du groupe PSA s'octroient à eux seuls 43 % de l’ensemble des immatriculations réalisées depuis le début de l’année. Un certain Porsche Cayenne E-Hybrid vient ensuite s'immiscer à la quatrième place, juste derrière le trio tricolore.