Son loyer mensuel devrait être inférieur à 400 euros.

Cela fait un sacré bout de temps que l'Aiways U5 a été présenté. Nous savions qu'il serait commercialisé en Europe et aujourd'hui, nous apprenons, enfin, que le constructeur chinois ouvrira les commandes à la fin du mois d'avril. Les clients européens qui commanderont ce véhicule le recevront à partir de l'été 2020. Toutefois, comme tous les constructeurs, Aiways a dû arrêter ses chaînes de production à cause de l'épidémie de coronavirus avant de la relancer. Ainsi, il se pourrait que cet arrêt chamboule les plans du constructeur qui ne livrera son U5 qu'après l'été 2020. 

Ce véhicule est doté d'une batterie de 63 kWh et d'un moteur électrique délivrant 190 ch. Son autonomie serait de 460 km selon le cycle NEDC, son homologation WLTP n'ayant pas encore été faite. Ainsi, une fois qu'il sera homologué sous la nouvelle norme, l'autonomie de l'Aiways U5 devrait baisser en dessous de 400 km.

Pour l'heure, le constructeur chinois n'a pas dévoilé les tarifs de l'U5. Toutefois, il est à noter qu'il ne sera pas possible de posséder le véhicule dans son entièreté. En effet, Aiways proposera aux clients de le louer moyennant un loyer mensuel d'environ 400 euros (ou minimum) selon nos confrères d'Autocar. Plus tard, le constructeur envisagerait de changer la batterie de son SUV pour baisser le prix des loyers.

L'autonomie sera certes moins importante que celle de la version de lancement, mais Aiways estime que les clients n'ont, dans la majorité des cas, pas besoin d'une grande autonomie. Il cherche à concurrencer des constructeurs bien établis comme Mercedes-Benz ou Audi, en misant sur le niveau d'équipement et sur l'attractivité de ses prix. L'Aiways U5 ne sera vendu que sur internet, la marque ne prévoit pas d'ouvrir des concessions pour distribuer son véhicule sur le Vieux Continent.