Selon les premières estimations, 75 % des pré-réservations ont été effectuées par des clients américains.

Le Cybertruck est la dernière nouveauté en date de Tesla. Il n'a ni été commercialisé ni livré, mais il est possible de le précommander en France et ailleurs dans le monde moyennant la modique somme de 100 euros. Selon Elon Musk, le patron de Tesla, au mois de février dernier, le constructeur comptabiliserait plus de 500'000 pré-réservations. Toutefois, ce nombre est à relativiser car il est possible d'annuler sa réservation à tout moment sans devoir payer des frais. 

CybertruckTalk.com a questionné ses 1800 membres et clients du Cybertruck pour récolter quelques données intéressantes à propos du pick-up. Selon les premières estimations du site, plus de 76 % des clients seraient Américains, les Français ne représenteraient que 0,44 % des clients. Globalement, le Cybertruck aurait beaucoup de succès en Amérique, région dans laquelle les automobilistes adorent rouler à bord de gros pick-ups. En effet, si l'on additionne la part des Américains à celle des Canadiens, il se trouve que les commandes représentent plus de 86 % !

  1. Etats-Unis : 76,25 %
  2. Canada : 10,43 %
  3. Australie : 3,16 %
  4. Royaume-Uni : 1,39 %
  5. Norvège : 1,11 %
  6. Allemagne : 1,05 %
  7. Suède : 0,83 %
  8. Pays-Bas : 0,67 %
  9. France : 0,44 %
  10. Islande : 0,44 %

Les données fournies par le site ne sont que des estimations, car comme indiqué en début d'article, Tesla a enregistré plus de 500'000 pré-commandes. Les 1800 clients questionnés ne représentent donc qu'une infime partie des prospects. De plus, parmi les centaines de milliers de pré-commandes, une bonne partie ne finalisera pas l'achat. Enfin, en Europe, les clients se posent la question de l'homologation sur le Vieux Continent, car, pour le moment, le Cybertruck ne respecte pas toutes les normes européennes. Tesla doit encore lui apporter des modifications plus ou moins importantes afin de pouvoir le commercialiser en Europe.