Le voici en pleins tests d'endurance dans le désert sud-africain !

BMW poursuit le développement de son iNext, qui devrait être commercialisé l'année prochaine. Et pour l'heure, une centaine de prototypes continue à faire le tour du monde, le futur porte-drapeau de la gamme électrique de BMW étant testé dans des conditions extrêmes avant sa mise en production. Ainsi, en vue du lancement officiel, BMW a montré des images des essais qui ont eu lieu dans le désert du Kalahari, en Afrique du Sud, après ceux effectués dans les températures arctiques du cercle polaire.

Tests dans le désert

Une série de tests donc pour pouvoir évaluer et obtenir des réponses sur qualités dynamiques de ce SUV dans des conditions compliquées, mais surtout pour comprendre ce qu'il reste à faire tant en termes de gestion, d'utilisation et de fiabilité dans la gestion de la température du pack de batteries.

C'est principalement sur ces éléments, plutôt que sur la dynamique de conduite elle-même, que l'attention des techniciens du constructeur allemand s'est concentrée, en considérant que - déduction faite des données officielles encore manquantes - l'iNext devrait être un SUV garantissant une autonomie électrique d'environ 600 kilomètres. 

BMW iNext testing in South Africa

Production à Dingolfing

En plus de la publication de ces photos, BMW a tenu à préciser que la production débutera en 2021 à Dingolfing, le site allemand où la société produit déjà ses modèles phares, la Série 7 et la Série 8. Il sera également intéressant de voir comment ce pôle s'est adapté et s'est développé en vue de la production d'un véhicule 100 % électrique.

Galerie: BMW iNext testé en Afrique du Sud