L'engin électrique développe 550 ch pour 1000 Nm de couple.

Est-ce toujours nécessaire de présenter Ken Block ? C'est un homme qui n'a pas froid aux yeux, il aime tous les sports extrêmes et ces dernières années, il s'est illustré avec sa série des Gymkhana. Ken Block a l'habitude de crisser les pneus et de faire gronder le moteur de ses voitures, mais cette fois, c'est raté, il s'essaie à la voiture électrique ! Pour cela, il s'est rendu en Arabie Saoudite pour participer à la dernière étape du Dakar

Là-bas, il a eu l'opportunité d'essayer pour la première fois de sa vie une voiture de sport électrique. Il s'agit d'un tout-terrain, l'Odyssey 21. Ce monstre de plus de 500 ch a été présenté au Festival de Goodwood il y a plusieurs mois, et grâce à Ken Block et à sa vidéo qui affiche plus d'un million de vues au compteur, le tout-terrain gagne en popularité. 

L'Odyssey 21 ne pèse que 1650 kg et grâce à son couple titanesque de 1000 Nm, il est capable d'accélérer à 100 km/h en seulement 4,5 secondes. Avant de prendre le départ de la spéciale, Ken Block a pu l'essayer pour faire connaissance avec l'engin afin de cerner son comportement. Block a visiblement été convaincu par la brutalité de la bête, il confie qu'il doit encore s'habituer à l'Odyssey 21 qui a un tempéramment différent de ce qu'il avait connu jusque là. 

Peut-être que Ken Block mettra à l'honneur ce tout-terrain électrique dans l'un de ses prochains chefs-d'oeuvre cinématographiques. Pour l'heure, il n'y a pas de nouveau Gymkhana de prévu, patience ! 

Pour votre information, la série de courses Extreme E met à l'honneur les véhicules électriques. Plusieurs étapes sont prévues dans les quatre coins du monde comme le Brésil, le Népal ou encore, le Sénégal.

Galerie: Odyssey 21 (Extreme E)