Les voitures hybrides rechargeables gagnent aussi du terrain sur le marché de l'occasion.

Avec la transition énergétique qui s'amorce, de nombreux automobilistes franchissent le pas et acquièrent une voiture électrique ou hybride rechargeable. Sans vraiment casser la baraque, les ventes de voiture électriques neuves en France ont franchi un nouveau cap en 2019 avec 42'764 voitures électriques immatriculées sur l’ensemble de l’année, soit une part de marché moyenne de 1,9 % et une progression de 37 % par rapport à 2018. Du côté des véhicules d'occasion, le marché du véhicule électrique progresse de 55 % en 2019 par rapport en 2018, et de 37 % pour les hybrides rechargeables.

Près de 20'000 voitures électriques d'occasion vendues

D'après les chiffres révélés par l’Avere-France et L’Argus de l’automobile, 19'652 véhicules d'occasion électriques ont été vendus en 2019, 8851 sur le premier semestre et près de 11'000 sur le second. Cela représente donc une hausse de 55 % par rapport à 2018. Comme sur le marché du véhicule neuf, c'est la Renault Zoé qui truste les ventes avec 11'944 unités vendues, soit 64 % de plus par rapport à l'année précédente. À elle seule, elle représente plus de la moitié des ventes de véhicules d'occasion électriques dans l'Hexagone.

Loin derrière, nous retrouvons la Nissan Leaf avec 1293 unités (635 de première génération et 658 de seconde génération), devant la BMW i3 (1183 modèles, 381 modèles 100 % électriques et 802 dotées d'un prolongateur d'autonomie), la Peugeot iOn (864 ventes) et la Tesla Model S (696 voitures écoulées). 

Du côté des acheteurs, c'est en région Île-de-France (3317 transactions), en région Auvergne-Rhône-Alpes (2639 transactions), en Occitanie (2034), en Nouvelle-Aquitaine (1980) et dans les Hauts-de-France (1471) qu'il se vend le plus de voitures électriques d'occasion.

L'hybride rechargeable également en grande forme

Parce qu'il n'y a pas que l'électrique dans la vie, les voitures hybrides rechargeables de seconde main ont également eu la cote en 2019 avec 10'310 modèles écoulés, soit une hausse de 37 % par rapport à 2018. Les modèles vendus sont un peu plus haut de gamme avec, en tête des ventes, le Mitsubishi Outlander qui se place en première position avec 1392 transactions enregistrées sur l'année (+ 98 %). Ses ventes représentent 14 % du marché.

Derrière, nous retrouvons la Volkswagen Golf (908 ventes ; + 15 %), suivie de l'Audi A3 (713 ; + 7 %) et la BMW Série 2 Active Tourer (674 unités ; + 67 %). Le Porsche Cayenne complète ce top 5 (603 ; + 42 %).

Sur ce segment, nous notons une certaine promiscuité avec celui du 100 % électrique puisque les acheteurs se situent principalement en Île-de-France (2360 transactions), Auvergne-Rhône-Alpes (1371), Provence-Alpes-Côte-d'azur (976), Occitanie (894) et en région Nouvelle-Aquitaine (854).