Autant que Ford et General Motors réunis !

Alors que la marque n'a réussi à générer des profits que récemment, beaucoup voyaient Tesla comme étant au bord du gouffre, mais l'entreprise d'Elon Musk enregistre aujourd'hui des résultats financiers qui dépassent tout ce qu'ont pu établir avant elle d'autres constructeurs du secteur de l'automobile. En effet, Tesla a atteint une valorisation de 100 milliards de dollars ce mercredi, faisant d'elle la première marque automobile américaine à atteindre ce seuil historique.

Le potentiel de développement de l'entreprise est tel qu'elle est aujourd'hui valorisée plus haut que General Motors et Ford réunis, et le prix des actions a doublé durant les trois derniers mois, pour atteindre 591,78 dollars, contre 420 dollars le mois dernier. Reuters rapporte les propos de l'analyste Dan Ives, qui explique que de tels résultats sont dus à "la hausse mondiale de la demande en véhicules électriques. Les sceptiques savent qu'ils avaient tort."

De toute évidence, Tesla est en position de force sur un marché où l'électrique va être progressivement rendu obligatoire, et où la firme de Palo Alto est déjà installée depuis près d'une décennie, tout en ne proposant aucune autre alternative, contrairement aux autres constructeurs, qui doivent encore partager leurs dépenses entre énergies thermiques et développement du 'zéro émission', qui représente des investissements massifs et des pertes financières, ce qui fait également baisser leur valorisation en bourse. Et le fait que Tesla affiche des technologies permettant des autonomies meilleures et propose un réseau spécifique aide aussi à faire confiance à la marque pour l'avenir de l'automobile électrique.

Pour ajouter à sa position de force sur ce marché, Tesla a commencé à vendre des voitures en Chine et va également implanter une usine en Allemagne, ce qui ajoutera des facilités de commercialisation dans le monde entier. En se portant acquéreur de Maxwell et de ses technologies de batteries, ce constructeur décidément hors norme pourrait également gagner une autre bataille sur le plan technologique, qui se répercutera forcément, dans les prochains mois et les prochaines années, sur ses finances. De quoi assurer une nouvelle fois que Tesla et Musk ne sont pas près de disparaître du paysage de l'automobile.