Même si, au final, avec les nouveaux barèmes du bonus, le modèle vous reviendra plus cher par rapport à 2019.

Comme vous n'êtes sûrement pas sans le savoir, depuis le 1er janvier 2020 et l'instauration d'un nouveau barème concernant le bonus écologique en France, toutes les voitures électriques ne sont plus concernées par le bonus maximal de 6000 euros. En effet, seules celles situées sous la barre des 45'000 euros en bénéficient encore. Celles entre 45'000 et 60'000 euros ont le droit à un bonus de 3000 euros désormais, et celles affichées à plus de 60'000 euros n'ont plus du tout le droit à cet avantage fiscal. La Tesla Model 3 est bien évidemment concernée par cette nouvelle en France, notamment parce qu'elle navigue entre deux eaux puisque, selon les modèles, elle bénéficie, au mieux, du bonus de 3000 euros. Pour le modèle "Performance", affiché à 64'890 euros, il n'y a plus du tout d'aide.

Une baisse du prix qui, au final, n'en est pas une

Auparavant affiché à 59'000 euros, hors bonus écologique, elle s'affiche désormais à 57'800 euros, toujours hors bonus écologique. Une baisse des tarifs qui, en réalité, pour le client, n'en est pas forcément une compte tenu du fait que, lorsqu'elle était affichée à 59'000 euros, c'est-à-dire en 2019, elle avait le droit à un bonus de 6000 euros. Aujourd'hui, affichée à 57'800 euros, la Model 3 "Grande Autonomie" bénéficie d'un bonus de 3000 euros, permettant d'arriver à une facture finale de 54'800 euros, contre 53'000 euros l'année dernière. Bonus inclus, la hausse de prix pour la Model 3 "Grande Autonomie" est ramenée à 1800 euros au lieu de 3000 euros.

À partir de 49'600 euros

En dehors du modèle "Grande Autonomie", les deux autres versions, à savoir "Autonomie Standard Plus" et "Performance" sont toujours affichées aux mêmes tarifs, c'est à dire 49'600 euros (hors bonus de 3000 euros) pour la première et 64'890 euros pour la seconde.

 

Galerie: Tesla Model 3