La capacité d'une batterie diminue tout au long de son utilisation. Voici quelques conseils pour la préserver au mieux.

Des habitudes simples

Un geste tout simple que tous les propriétaires d'une voiture électrique pourraient adopter, c'est de ne jamais attendre que le niveau de la batterie soit proche de 0 % pour faire le plein. Il est aussi déconseillé de recharger sa batterie à 100 %. En effet, comme pour votre smartphone, il est plutôt conseillé de respecter une plage comprise entre 10 et 90 %. Dans le meilleur des cas, rechargez votre batterie une fois qu'il ne reste plus que 30 % d'autonomie et débranchez-la lorsqu'elle sera chargée à 80 %.

Pour faire le plein d'électricité, vous avez plusieurs solutions. Certaines bornes rapides peuvent vous permettre de retrouver une bonne autonomie en seulement quelques minutes. Sauf que dans ce cas, votre batterie aura tendance à chauffer, ce qui n'est pas bon pour sa longévité. Préférez donc les recharges moins rapides et plus longues pour préserver au mieux vos cellules.

Climatisation et chauffage, oui, mais pas trop

Si vous habitez dans une région froide ou chaude, il est conseillé de ne pas trop utiliser le chauffage et la climatisation (chose difficile à mettre en pratique). Ces équipements vont directement puiser dans la batterie de la voiture. Cela va réduire son autonomie et donc vous pousser à recharger plus souvent et à effectuer plus de cycles charge/décharge (on rappelle que chaque batterie a un nombre de cycles au-delà duquel sa capacité décroît). Selon une étude menée par IAAA, lorsque la température extérieure est de - 6 ° et que le chauffage de votre voiture fonctionne, l'autonomie baisse d'environ 41 %.

Dans la même logique, il est préférable de rouler en milieu urbain car vous consommerez moins d'énergie. De plus, comme pour les thermiques, adoptez une conduite souple. Dans le cas contraire, vous allez consommer plus d'énergie et donc réduire plus rapidement l'autonomie de votre véhicule.