La firme californienne envisagerait de réduire les coûts en utilisant avant tout des composants locaux.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir, la concurrence dans le domaine des voitures électriques va peu à peu s'intensifier. En effet, pratiquement tous les constructeurs disposent, ou disposeront, d'une ou plusieurs voitures électriques au sein de leur gamme. Tesla qui, nous pouvons le dire, est l'un des pionniers dans l'univers de l'automobile électrique, possède une part importante au sein des ventes globales de modèles électriques. La logique des choses voudrait que la firme californienne perde peu à peu ses parts de marché au profit d'autres constructeurs qui arriveront avec des modèles moins onéreux. Tesla doit donc se préparer à une nouvelle forme de concurrence, qui nivèle par le bas effectivement, mais qui pourrait tout de même lui faire de l'ombre.

L'usine de Shanghai bientôt opérationnelle

La marque américaine compte mettre en place une stratégie pour continuer à occuper le paysage automobile électrique, et elle envisagerait de réduire les tarifs de sa Model 3 de 20 % en Chine d'après nos confrères d'Automotive News. Cette décision pourrait permettre d'attirer de nouveaux clients, surtout à l'heure où le marché automobile chinois ralentit. Tesla compterait réduire les coûts en utilisant des composants locaux, permettant d'utiliser moins de pièces importées. Le prix des voitures prochainement fabriquées en Chine au sein de l'usine de Shanghai devraient débuter à environ 355'800 yuans (soit 45'700 euros) et seront certainement réduits à partir du second semestre 2020. Elon Musk compte d'ailleurs beaucoup sur l'usine de Shanghai pour lui donner un avantage sur BMW et Daimler, qui ciblent également la Chine avec de nouveaux modèles électriques.

Des batteries qui proviennent directement de Chine

Il faut dire que le marché chinois, et plus particulièrement celui de l'électrique, est en pleine crise, avec une diminution des ventes depuis plusieurs mois, notamment en raison d'une baisse des subventions accordées aux acheteurs de véhicules électriques par le gouvernement. Une grande partie des réductions des coûts dépendra des batteries, la partie la plus chère d'une voiture électrique. Tesla dépend actuellement entièrement de Panasonic, une entreprise japonaise, pour ses batteries, mais tout va changer car Tesla achètera bientôt des batteries à l'usine LG Chem située à environ 320 kilomètres au nord-ouest de Shanghai. Tesla a également conclu un accord pour utiliser des batteries venant de la société chinoise Amperex Technology dès l'année prochaine.

Galerie: Essai Tesla Model 3 Performance (2019)