La ville de Créteil propose de s'abonner pour accéder aux bornes d'Autolib'.

On ne le dit jamais assez, pour que le marché des véhicules électriques puisse se développer, il est impératif que les infrastructures de recharge soient à la hauteur. Au fil des mois, le nombre de stations de recharge augmente en France. Aux dernières nouvelles, il existerait un peu moins de 30'000 bornes de recharge dans l'hexagone. 

Dans la ville de Créteil, le conseil municipal a tranché. Pour favoriser la filière électrique, neuf des dix stations de recharge d'Autolib sont remis en service. Pour que les utilisateurs profitent de ces stations, la municipalité demande le paiement d'un abonnement de seulement 100 € par an. Après souscription, les automobilistes pourront se brancher dans l'une de ces neuf stations de manière illimitée afin de faire le plein d'électricité. 

Il n'a pas fallu attendre bien longtemps pour que des voix s'élèvent comme Thierry Hebbrecht, opposant LR. Selon lui, "EDF revend plus cher son courant pour les recharges. Il ne faudrait pas que ça soit une perte pour la ville." Le maire PS, Laurent Cathala, lui a aussitôt répondu : "C'est une mesure incitative pour favoriser l'usage des voitures électriques. Dans de nombreux parkings publics, c'est gratuit, on ne pouvait pas avoir un tarif trop élevé."

Il existe différentes façons pour recharger son véhicule électrique. Si vous n'avez pas la chance d'avoir une borne électrique dans votre garage, il est possible de se brancher sur des stations publiques moyennant quelques euros. Certaines enseignes proposent aussi de recharger gratuitement votre véhicule pendant que vous faîtes vos courses. Il semblerait que cette pratique tende à disparaître, Auchan va dorénavant facturer l’accès à ses bornes à cause des abus. 

Source: Le Parisien