Son lancement est prévu en 2023.

C'est connu, les remplaçantes des Boxster et Cayman seront équipées d'un groupe motopropulseur purement électrique. Cette information a été divulguée il y a quelques mois par Lutz Meschke, vice-président du conseil d'administration de Porsche, lors d'une interview accordée au magazine Top Gear. Aujourd'hui, CAR Magazine prétend avoir quelques spécifications techniques concernant ces Porsche qui devraient être en vente vers 2023.

Il semblerait que le cabriolet électrique et le coupé seront équipés de deux moteurs électriques d'une puissance combinée de 400 chevaux. Les voitures seront apparemment développées autour d'une monocoque en aluminium et seront disponibles en propulsion ou traction intégrale. La logique voudrait que le premier soit doté d'un seul moteur électrique entraînant l'essieu arrière, tandis que le second aurait deux moteurs.

Fait intéressant, il se dit que les Boxster et Cayman électriques partageront leurs organes avec une Audi TTE ainsi qu'une descendante à la Lamborghini Urraco. Pour rappel, la voiture au taureau est un coupé 2+2 signé Marcello Gandini. Elle a été commercialisée entre 1972 et 1979.

CAR Magazine suggère que Rimac sera impliqué dans le développement des voitures de sport zéro émission suite à la décision de Porsche d'augmenter sa participation dans la société croate à 15,5 %. Top Gear croit que la plate-forme électrique - Premium Platform Electric (PPE) - pourrait également servir de base aux Boxster et Cayman électriques. Le média pense également que l'arrivée des véhicules électriques ne signifiera pas la fin des versions thermiques car il pourrait y avoir une période de 2-3 ans pendant laquelle les modèles électriques et thermiques coexisteront pacifiquement.

Pendant ce temps, Porsche n'en a pas fini avec la génération actuelle de la Cayman, car la société a laissé entendre qu'elle allait sortir une version GT4 RS !