Le nombre exact de véhicules concernés n'a pas été révélé.

Le Mercedes-Benz EQC est le premier véritable véhicule 100 % électrique de la marque. Il vient à peine d'être commercialisé  que déjà, il doit passer par la case rappel. C'est en effet ce que révèle Reuters. Le Mercedes-Benz EQC aurait un problème au niveau du différentiel avant. Selon un porte-parole de la marque à l'étoile, les boulons du différentiel avant ne correspondent pas aux spécifications de durabilité.

"Daimler AG a déterminé que sur certains véhicules EQC, les boulons du différentiel de l'essieu avant pourraient ne pas répondre aux spécifications de durabilité. Il n'est donc pas exclu qu'ils finissent par se briser"

Ces boulons peuvent se fissurer, puis, se briser, et entraîner des problèmes bien plus graves. En effet, les fragments de boulons pourraient bloquer le différentiel et les roues avant. Le constructeur allemand ne donne pas plus d'informations à propos de cette défaillance, mais il va rappeler tous les EQC concernés par ce problème. Mercedes se préserve bien d'annonce le nombre de véhicules touchés, selon 'kfz betrieb', le magazine à l'origine de cette information, ils seraient 1700 EQC à devoir retourner en atelier. 

Pour rappel, le Mercedes-Benz EQC a deux moteurs électriques situés sur chaque essieu. Ensemble, ils délivrent plus de 400 ch pour plus de 700 Nm de couple. Selon le cycle d'homologation WLTP, ce véhicule affiche une autonomie allant de 374 à 414 km. Enfin, malgré son poids conséquent, l'EQC accélère de 0 à 100 km/h en à peine 5,1 secondes.

Source: Reuters