Il s'agira, une nouvelle fois, d'un crossover.

Mazda peut aujourd'hui faire figure d'OVNI au sein de l'industrie automobile. Si tous les constructeurs ont globalement suivi la même tendance pour réduire leurs émissions de CO2, du côté de chez Mazda, on a choisi une autre voie. En effet, à l'époque du downsizing et du moteur turbocompressé, Mazda a préféré se concentrer sur d'autres types de technologies qui, aujourd'hui, se montrent particulièrement intéressantes. Le moteur Skyactiv-X de 2,0 litres de cylindrée, atmosphérique et avec son système d'allumage si particulier, est la preuve qu'il n'existe pas qu'un seul type de technologie pour faire diminuer les émissions polluantes d'un moteur thermique. Avec 96 g/km de CO2 en moyenne, selon le cycle d'homologation WLTP, la Mazda3 équipée du moteur Skyactiv-X et de la boîte manuelle rentre déjà dans le rang.

Mais la marque japonaise sait très bien que cela ne suffira pas pour assurer la pérennité de l'entreprise. Pour cela, il faudra passer à l'électrique et nous en aurons un premier aperçu cette semaine, à l'occasion du Salon de Tokyo, où Mazda présentera sa première voiture électrique. Il s'agira, sans surprise, d'un SUV comme en témoigne ce second teaser qui vient d'être révélé. Il y a sans doute plus judicieux en termes d'aérodynamisme, mais Mazda s'adapte globalement à la demande des clients. La voiture adoptera le fameux design Kodo avec les codes de la marque, mais aussi une ligne de toit fuyante faisant sûrement de ce modèle un SUV Coupé. Du côté de la motorisation, il s'agira sans doute du moteur électrique de 141 chevaux avec batterie de 35,5 kWh, du moins si Mazda reprend les bases du prototype e-TPV. Il reste également une autre inconnue, et de taille : le retour du moteur rotatif qui agirait comme prolongateur d'autonomie. Rendez-vous le 23 octobre prochain pour découvrir la voiture.

Galerie: Teaser - Mazda électrique