Les Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Opel Vivaro vont bientôt passer au tout électrique.

Comme pratiquement tous les acteurs de la mobilité aujourd'hui, le groupe PSA se tourne vers l'électrique. Du côté des utilitaires, le groupe tricolore a déjà bien avancé par le passé avec des versions électriques des précédentes générations de Citroën Berlingo et de Peugeot Partner, mais aussi des Boxer et Jumpy, présentés un peu plus tôt cette année. Chez Opel, le Vivaro électrique n'a pas été oublié puisqu'il a déjà été annoncé il y a déjà quelques mois. Aujourd'hui, nous découvrons les spécificités des e-Boxer et e-Jumpy, qui arriveront officiellement sur le marché en 2020, même si aucune date précise n'a pour le moment été communiquée.

50 kWh et 75 kWh

Deux modèles seront proposés au catalogue, avec une version entrée de gamme équipée d'une batterie de 50 kWh qui permet une autonomie d'environ 200 kilomètres selon le cycle d'homologation WLTP. Un modèle intéressant pour les entreprises qui effectuent des trajets urbains toute la journée et qui pourront recharger leur utilitaire toute la nuit. Pour ceux parcourant peut-être plus de kilomètres, une seconde version équipée d'une batterie de 75 kWh sera disponible et autorisera 300 kilomètres d'autonomie avec une seule charge, toujours sous WLTP.

Le même moteur que la Peugeot e-208 ?

Concernant la motorisation disponible, aucune information n'a encore fuité mais il semblerait que le groupe PSA puise dans sa banque d'organes et intègre le moteur électrique des récentes Peugeot e-208 et DS 3 Crossback E-Tense. Un bloc qui, pour rappel, développe 100 kW, soit 136 chevaux. Les fourgons devraient être équipés d'une prise Combo CCS pour la recharge et autoriser une charge maximale de 100 kW. Ces trois concurrents des Nissan e-NV200 et du prochain Mercedes eVito seront produits au sein de l'usine d'Houdain, dans le Pas-de-Calais. Le trio Opel Vivaro-e, Peugeot e-Boxer et Citroën e-Jumpy proposera entre 4,6 et 6,6 m3 de chargement et 1400 kilos de charge utile.