Après le Taycan, premier véhicule 100 % électrique de Porsche, le constructeur de Stuttgart explore de nouveaux horizons.

Les villes du monde entier sont congestionnées. Le trafic est dense et il est impératif de trouver des solutions pour décongestionner les métropoles. Elon Musk croit avoir la solution, il a lancé son entreprise, The Boring Company, qui se charge de creuser des tunnels souterrains afin de permettre aux voitures d'être transportées d'un point A à un point B en un temps record. D'autres sociétés explorent les airs, c'est le cas de Volkswagen avec son projet Pop-Up et de Porsche, qui vient d'annoncer un partenariat avec la société Boeing.

Porsche veut être leader de la mobilité aérienne haut de gamme. Ce marché est quasi inexistant, mais selon une étude citée par Porsche, la mobilité aérienne urbaine prendra son envol après 2025. Il est donc important de s'y préparer, Porsche en est pleinement conscient. 

"Porsche cherche à élargir son champ d'action en tant que constructeur de voitures de sport en devenant une marque leader dans le domaine de la mobilité haut de gamme. A plus long terme, cela pourrait signifier passer à la troisième dimension du voyage ", explique Detlev von Platen, membre de la direction commerciale et marketing de Porsche AG. "Nous combinons les forces de deux grandes entreprises mondiales pour nous attaquer à un segment clé du marché potentiel de l'avenir."

Porsche et Boeing vont donc unir leurs forces pour créer une équipe dédiée à ce projet un peu fou. Cette voiture volante, ou plutôt, cet ADAV (aéronef à décollage et atterrissage verticaux) sera électrique. Des ingénieurs des deux sociétés vont par ailleurs créer un premier prototype. Il y a de fortes chances que cet engin soit autonome. 

Il faut dire que la mobilité urbaine fascine. Francky Zapata, l'inventeur du 'Flyboard Air', devrait présenter avant la fin de l'année sa voiture volante et autonome. Celle-ci ne sera pas électrique, mais selon son fondateur, elle pourra voler à 400 km/h !