Trop complexe, trop coûteux...

S'il fallait encore des preuves des difficultés que représente une entrée dans le monde de l'automobile, et en particulier de l'automobile électrique, la courte intrusion de Dyson dans ce secteur peut en être une majeure. En effet, malgré des ambitions énormes et une levée de fonds qui devait lui permettre d'installer ses quartiers à Singapour, la marque a finalement jeté l'éponge, comme l'a expliqué le PDG à ses employés dans un e-mail.

"L'équipe Dyson Automotive a développé une voiture fantastique, ils ont été ingénieux dans leur approche tout en restant fidèles à notre philosophie", a déclaré le fondateur de l'entreprise, James Dyson. "Cependant, bien que nous ayons essayé au maximum durant le processus de développement, nous ne voyons simplement plus comment le rendre commercialement viable."

Il a aussi révélé que l'entreprise avait cherché un repreneur, mais qu'aucun accord n'avait pu être passé. L'objectif pour la marque, qui s'est fait connaître dans le milieu de l'électroménager grâce à ses ventilateurs et ses aspirateurs, était d'amener trois voitures électriques sur le marché, en commençant par un premier modèle en 2021. Un SUV était donc prévu comme premier produit, et les plans du véhicule avaient même fuité sur internet il y a quelques mois.

Dyson est heureux d'avoir essayé

La marque voulait révolutionner la technologie en utilisant des batteries solides, mais a vraisemblablement sous-estimé les coûts et les difficultés qu'impliquent un projet de cette envergure. Des coûts qui ont également coûté beaucoup d'argent à Tesla, qui n'a toujours pas fait une année complète de profit malgré des ventes en perpétuelle progression. Environ 400 personnes travaillaient sur le projet Dyson, et une usine devait ouvrir à Singapour, alors que le travail s'effectuait jusqu'ici en Grande-Bretagne.

"Une telle approche permet un progrès, mais ça n'a jamais été simple, la route vers le succès n'est jamais linéaire. Ce n'est pas le premier projet qui a changé de direction et ça ne sera pas le dernier. Notre batterie profitera d'une manière profonde à Dyson et nous emmènera dans une toute nouvelle direction" a conclu l'entrepreneur, se félicitant des risques pris, des ambitions affichées, et de technologies qui pourraient servir à l'avenir.