Jochen Rudat, l'ancien directeur de la branche européenne de Tesla, rejoint Automobili Pininfarina.

La fuite des cerveaux continue du côté de chez Tesla. En effet, un nouveau directeur vient de quitter ses fonctions après plus de dix ans au sein de la firme californienne. Jochen Rudat, l'ancien directeur de la branche Europe de chez Tesla, vient de rejoindre Automobili Pininfarina en tant que directeur marketing. Il aura pour rôle, entre autres, de développer la ligne directrice du constructeur, notamment concernant les futurs modèles électriques. Pour le moment, Pininfarina ne propose qu'un seul véhicule à son catalogue, en l'occurrence la redoutable Battista, mais peu accessible au commun des mortels avec seulement 150 exemplaires produits et plus de deux millions d'euros pour l'acquérir.

À l'avenir, Pininfarina souhaite diversifier sa gamme avec plusieurs autres modèles, électrifiés bien entendu, dont notamment un SUV. Si ces modèles s'annoncent aussi performants et exclusifs que la Battista, ça promet. Pour rappel, la Pininfarina Battista affiche 1900 chevaux et un couple phénoménal de 2300 Nm. Avec de telles caractéristiques, il n'est pas étonnant que Pininfarina annonce un 0 à 100 km/h expédié en moins de deux secondes et une vitesse maximale supérieure à 400 km/h. Évidemment pour arrêter une telle cavalerie, il faut de gros freins. Et Pininfarina a fait appel à Brembo, spécialiste des freins hautes performances, avec des disques en céramique de 390 millimètres à l'avant et de 380 millimètres à l'arrière, sur lesquels agissent des étriers à six pistons. Le système de batteries est développé par Rimac, tout comme la transmission et certains logiciels.

Galerie: Jochen Rudat