Pour doubler ou tripler leur durée de vie !

Avec l'électrification massive du marché automobile dans les prochaines années, le principal problème écologique ne se posera plus au sujet des émissions polluantes, mais plutôt sur la fabrication et le recyclage des batteries lithium-ion, qui posent aujourd'hui des questions et provoquent des inquiétudes. Plusieurs millions de pack de batteries seront produits chaque année dans le futur, et c'est pour ça que Volkswagen réfléchit à une solution de recyclage.

L'idée apportée par le géant allemand est tout simplement d'utiliser les batteries usagées de se voitures dans des futures stations de charge. En effet, une batterie usagée de voiture peut encore stocker entre 70 et 80 % de sa capacité, ce qui n'est pas suffisant mais peut largement servir pour des utilisations statiques comme des bornes de recharge, ou encore des panneaux solaires, moins gourmands en énergie. Selon VW, il s'agit d'une "approche flexible et efficace en termes de coûts face à la rapide expansion des infrastructures de charge".

Volkswagen veut ouvrir 36'000 bornes de recharge à l'horizon 2025, et la possibilité de recycler les batteries de voitures électriques pourrait prolonger leur vie de plusieurs années, voire plusieurs décennies, selon les technologies de durabilité qui seront développées d'ici-là. Et selon la marque, la capacité des batteries en fin de vie dans les voitures pourrait atteindre 275 GWh par année, ce qui présente une opportunité de réutilisation. D'autant qu'une fois recyclées dans des équipements moins demandeurs en énergie, ces batteries pourraient avoir une durée de vie bien supérieure à celle qui est la leur dans les voitures.

Entre la possibilité de réutiliser ces packs de batterie dans de nombreux autres rôles et le fait que les prochaines générations de batteries pour voitures électriques ne seront composées environ que de 5 % de métaux rares tels que le lithium, le problème du recyclage envisagé par de nombreuses personnes pourrait ne même pas se poser lorsque le marché 'zéro émission' décollera vraiment, et à l'horizon où le thermique sera interdit.

'