Un line-up inattendu mais impressionnant !

Après avoir lancé un programme de pilotes au sein duquel on trouve notamment Sébastien Ogier, Jamie Chadwick ou encore Lucas di Grassi, Extreme E a annoncé l'engagement d'une quatrième équipe pour sa première saison, qui se disputera en 2021. C'est Veloce Racing qui est la quatrième structure à s'impliquer, et elle rejoint donc Venturi, ABT et HWA, qui avaient déjà annoncé leur participation à l'exercice 2021 de la discipline, qui se disputera dans cinq endroits reculés du monde et victimes de l'activité humaine, dont le Groenland.

Mais outre l'engagement d'une nouvelle équipe, il est surtout important de voir les personnes impliquées dans le projet, et notamment les deux grands noms qui seront à sa tête. Le premier n'est autre que le double champion de Formule E en titre, Jean-Éric Vergne, tandis que le second est Adrian Newey, ingénieur de F1 depuis près de 40 ans, concepteur au sein de l'équipe Red Bull Racing, et designer de l'Aston Martin Valkyrie.

Les cofondateurs impliqués sont Daniel Bailey, Rupert Svendsen-Cook, Jack Clarke et Harrison Newey, le fils d'Adrian, ainsi que Vergne. Adrian Newey, s'il est une figure-clé de l'équipe, est engagé en tant que "responsable de la vision à long terme". Déjà engagé dans de nombreux projets technologiques, le Britannique voit en Extreme E la possibilité de mettre son ingénierie au service d'une bonne cause.

"Nous sommes ravis d'annoncer le lancement de Veloce Racing, et de confirmer notre place en Extreme E", a déclaré l'ingénieur. "Toutes les personnes impliquées dans Veloce Racing sont passionnées de compétition et de technologie, et veulent s'occuper des problèmes environnementaux auquel fait face le monde aujourd'hui, donc nous ne pourrions pas être plus heureux de nous engager en Extreme E."

Veloce Racing - Extreme E

"La discipline est une plateforme exceptionnelle pour développer de nouvelles technologies, attirer l'attention sur les changements environnementaux sur Terre, et pour mener une évolution. Veloce jouera un rôle actif dans les projets menés par Extreme E, afin d'aider autant que possible à régénérer les environnements locaux. Nous sommes désormais impatients de débuter notre campagne."

Jean-Éric Vergne rejoint les visions communes de l'Extreme E, de son fondateur Alejandro Agag, et celle de son partenaire Adrian Newey : "Aujourd'hui est une grande étape pour Veloce. J'ai toujours cru en la vision d'Alejandro Agag et je crois en le succès d'Extreme E. Pour moi, il était clair que je devais m'impliquer dès que j'ai vu le concept. Avec mes cofondateurs, nous avons travaillé incroyablement dur pour que cela se produise, et nous espérons apporter une approche disruptive pour piloter la prise de conscience sur le changement climatique."

'