De grands noms sont intéressés !

Présentée cette année, la discipline Extreme E ne commencera pas avant 2021. Le principe est simple : aller courir dans des régions reculées du monde où l'activité humaine a profondément modifié, voire mis en danger, l'équilibre écologique local. Le premier endroit annoncé a été le Groenland, et la discipline a également annoncé un programme de pilotes, avec de grands noms intéressés à l'idée de participer à la première saison.

Le premier à s'être impliqué, puisqu'il est aussi ambassadeur d'Extreme E, est le sextuple Champion du monde des rallyes, Sébastien Ogier. Il est rejoint dans cette liste par les pilotes de Rallycross Andreas Bakkerud, Kevin et Timmy Hansen et Timo Scheider. Lucas du Grassi, pilote de Formule E et PDG de Roborace, est également intéressé, tout comme son rival André Lotterer. Le plus jeune fils d'Alain Prost, Sacha, fait également partie de cette liste qui n'est heureusement pas seulement masculine, puisque la première Championne de l'histoire des W Series, Jamie Chadwick, est aussi intéressée, tout comme Katherine Legge et Mikaela Åhlin-Kottulinsky.

"Nous avons révélé la voiture et le premier endroit où l'on courra, mais tout bon championnat a besoin de pilotes de pointe pour être un succès", a déclaré Alejandro Agag, fondateur d'Extreme E. "Cette liste de pilotes de classe mondiale, représentant les meilleurs talents masculins et féminins de plusieurs disciplines de pointe du sport auto, illustre le sérieux d'Extreme E. Cela marque une autre étape très importante alors que nous continuons le développement de notre palpitante discipline."

Le programme de pilotes permettra justement aux candidats de tester Odyssey 21, la voiture utilisée pour la première saison, d'avoir un accès au simulateur, ainsi qu'un briefing complet sur les subtilités techniques du véhicule et sur les défis qui les attendront lorsqu'ils iront courir à l'autre bout du monde. Les pilotes ne sont pas encore engagés mais la discipline les recommandera aux équipes, dont trois - ABT, HWA et Venturi - ont par ailleurs été annoncées, mais celles-ci auront la liberté de choix sur leurs recrutements.

Odyssey 21 (Extreme E)
Odyssey 21 (Extreme E)

"Extreme E ne ressemble à rien de ce que nous avons en sport auto, donc c'est terriblement attirant pour moi", a déclaré Ogier. "Les spéciales courtes, la puissance et les performances de l'Odyssey 21, le format en face-à-face, et évidemment les endroits spectaculaires et uniques, en feront une compétition extrêmement intense et palpitante pour les pilotes et les fans qui la regarderont depuis chez eux. Je suis amoureux de la nature et de la planète, et être père fait de la protection de l'avenir de notre planète un combat personnel pour moi. Je veux que nous essayons de changer nos habitudes, et la mission d'Extreme E, qui veut promouvoir un futur électrique, est cruciale dans ce but."

Les pilotes s'adapteront à leur environnement

Le format des courses lors des cinq manches de la première saison tournera autour de courses rapides en face-à-face à élimination, afin de pouvoir satisfaire à la fois aux exigences des diffuseurs mais aussi au format adapté aux réseaux sociaux, dans le but de toucher un large public. Les circuits seront dessinés dans le but de ne provoquer aucun impact négatif, qu'il soit environnemental ou social, et le département en charge des pistes a reçu comme consigne d'utiliser des obstacles naturels, des sauts, et des changements d'élévation importants, afin que ce soit aux pilotes de s'adapter à l'environnement, et non l'inverse.

"Extreme E est une opportunité excitante, j'aime les défis et ça en sera certainement un", a déclaré Chadwick. "Des équipes, des pilotes et une voiture de pointe, de la compétition dans des endroits incroyables tout en sensibilisant au changement climatique, comment ne pas aimer ? Le changement climatique est évidemment un sujet qui me tient à cœur. Je fais partie d'une génération qui a un besoin croissant de se sensibiliser à l'environnement, et ayant grandi en pleine campagne anglaise, il est d'autant plus pertinent pour moi de sensibiliser à cette cause."

'