La première Porsche électrique a été présentée !

C'est l'une des nouveautés les plus attendues de cette rentrée, la Porsche Taycan a été présentée par la marque, à quelques jours du Salon de Francfort 2019 qui se tiendra la semaine prochaine (12- 22 septembre). Cette voiture que Porsche décrit comme une sportive conçue en pensant à la durabilité marque le début du constructeur de Stuttgart sur le marché du 'zéro émission', en attendant l'arrivée future d'autres modèles électrifiés.

Puisqu'elle marque le début d'une nouvelle ère pour Porsche, la Taycan a été conçue avec cette volonté à l'esprit, tout en conservant l'ADN de la firme, que ce soit dans ses grandes lignes ou dans certains détails évidents. Le design global de la voiture est évidemment fidèle à ce que sont ses cousines à moteur thermique, tout en bénéficiant d'un développement aérodynamique amélioré descendant à 0.22.

Porsche Taycan
Porsche Taycan
Porsche Taycan
Porsche Taycan
Porsche Taycan

Des performances rivalisant avec les modèles thermiques

Mais on ne va pas dire le contraire, ce qui nous intéresse grandement dans cette Taycan, ce sont ses performances et ses capacités, puisqu'il s'agit de la première propulsion entièrement électrique développée par la firme de Stuttgart. Les deux versions présentées sont la Taycan Turbo, qui développe 680 chevaux et 850 Nm, et la Taycan Turbo S, qui affiche une puissance de 761 chevaux et un couple phénoménal de 1050 Nm. Les deux modèles grimpent respectivement de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes et 2,8 secondes, tandis qu'il leur faut 10,6 secondes (Taycan Turbo) et 9,8 secondes (Taycan Turbo S) pour atteindre les 200 km/h.

La Porsche Taycan embarque deux moteurs électriques ; le premier est fixé sur l'essieu avant et l'autre sur l'essieu arrière, permettant à l'Allemande d'être une 4 roues motrices. Leur implantation dans la voiture est faite de manière à utiliser le moins d'espace, que ce soit pour des questions d'encombrement et de place dans le coffre, mais aussi pour éviter d'occuper trop de volume sur la partie avant du véhicule et ainsi le déséquilibrer.

La technologie utilisée pour les deux est un moteur à aimant permanent, générant un champ magnétique naturel grâce auquel le rotor tourne. Un onduleur commandé par impulsions indique la fréquence du champ magnétique tournant dans le stator, ce qui détermine la vitesse du rotor. Grâce à leur structure, leur fonctionnement et leur excellent comportement thermique, ces moteurs permettent à la Taycan d'afficher des performances similaires aux autres modèles de la marque.

Une transmission à deux vitesses

Sur l'essieu avant, la puissance du moteur électrique est transmise aux roues avant par une seule vitesse, mais c'est sur l'essieu arrière - dont les roues sont par ailleurs directrices - que se situe la fameuse boîte à deux vitesses qui était attendue. Développée par Porsche, elle donne davantage d'accélération à la Taycan en départ arrêté avec la première vitesse, tandis que le second rapport assure une meilleure efficience et une puissance plus développée à haute vitesse. Ces deux vitesses sont basées sur trois arbres de transmission, et le train arrière possède également un blocage de différentiel contrôlable.

Porsche Taycan
Porsche Taycan
Porsche Taycan

La récupération d'énergie cinétique est assez classique puisqu'elle se fait au freinage, mais pas lorsque la voiture est en décélération ; il faut en effet freiner pour que la récupération se fasse, à un très haut niveau pouvant atteindre jusqu'à 265 kW. Quand l'accélérateur est lâché et qu'aucune pédale n'est pressée, la Taycan est faite pour rouler le plus loin possible en roue libre, et l'énergie cinétique encore disponible est réservée pour le moment où le conducteur relance la voiture.

Pour Porsche, c'est l'occasion de permettre aux usagers de la Taycan de ne pas avoir un comportement de décélération qui varie selon la récupération d'énergie, et donc selon le niveau de charge ou selon la température. La haute capacité de récupération d'énergie lorsque la pédale de freins est pressée permet de déclencher un frein moteur et éviter de freiner avec les roues, ce qui a un énorme avantage en terme d'usure : les plaquettes de freins ne doivent être remplacées qu'à intervalle régulier, tous les six ans !

'

Quatre modes de conduite

Comme dans les autres Porsche modernes, on retrouve plusieurs modes de conduite. Ceux-ci ont toutefois des noms différents : Range (que l'on pourrait traduire par 'Autonomie'), Normal, Sport, Sport Plus. Ce dernier n'est disponible qu'avec le pack Sport Chrono, qui est de série sur la Taycan Turbo S, et qui inclut le sélecteur de mode sur le volant. Ces quatre modes ont tous des fonctionnalités particulières, souvent davantage liées au confort et à l'autonomie ou à la puissance.

Le mode Range limite la vitesse de la voiture entre 90 et 140 km/h, de manière ajustable, mais il peut être forcé en accélérant. Il permet à la Taycan de rouler de manière efficiente jusqu'à passer en configuration 2 roues motrices avec l'essieu avant, et les ailettes de la voiture, son spoiler arrière ainsi que sa hauteur de châssis, en perdant deux centimètres, permettent une efficience aérodynamique maximale, tandis que la climatisation, les pompes hydrauliques, la suspension et les phares économisent au maximum l'énergie. Grâce à ce mode, la Taycan Turbo peut atteindre 450 km d'autonomie en cycle WLTP, contre 412 pour la Turbo S.

Porsche Taycan
Porsche Taycan

Le mode Normal permet une utilisation axée sur l'optimisation, les flaps de refroidissement ne s'ouvrent que lorsque c'est nécessaire, le spoiler arrière s'ajuste selon la vitesse, et le châssis est abaissé si besoin. En revanche, la suspension, la climatisation et le régulateur adaptatif fonctionnent sans restriction. Une liberté qui devient encore plus importante lorsque les modes Sport et Sport Plus sont activés, puisque la voiture ne "pense" alors qu'à la performance.

Une batterie de 93 kWh

Le premier cité permet une utilisation en 4 roues motrices qui peut évoluer vers de la propulsion de manière dynamique, le refroidissement de la batterie est effectué de manière à privilégier la performance, les ajustements de température sont contrôlés de manière thermique, le régulateur est plus réactif et ses accélérations sont donc plus franches, et la hauteur du châssis s'adapte à la vitesse, comme l'aileron arrière. Pour le mode Sport Plus, la performance est au centre des systèmes de la voiture et le contrôle de traction opère cinq fois plus vite qu'à l'accoutumée.

La batterie installée dans la voiture est un système de 800 volts, et non de 400, ce qui permet une distribution plus constante de la performance. Cette Performance Batterie Plus contient 33 modules, eux-mêmes composés de 12 cellules, soit 396 cellules au total, avec une capacité totale atteignant 93 kWh. Chaque module possède une unité de contrôle interne pour gérer le voltage et la température. Intégrée au circuit de refroidissement de la voiture via une pompe à chaleur, la batterie peut être refroidie ou chauffée afin d'être perpétuellement dans une fenêtre de température idéale. 

Galerie: Porsche Taycan

Le châssis est développé de manière intelligente puisqu'il analyse son environnement et le pilotage afin de calculer le statut de la voiture, ce qui lui permet de s'adapter en permanence à la route. La suspension active appelée PASM (Porsche Active Suspension Management) enregistre les données et les transfère au Porsche 4D Chassis Control, afin de pouvoir parfaitement s'adapter, notamment selon le mode de conduite choisi, et offrir ainsi confort, performance, ou un bon mélange des deux.

Un design qui est fidèle au concept 'Mission E'

Sur le plan du design, on ne peut pas se tromper au premier abord, puisque la voiture reprend de nombreux ingrédients des Porsche modernes, avec une ligne de fuite plongeante lorsqu'on la regarde de profil, des arches - certes moins imposantes - au dessus des phares avant, et une signature lumineuse arrière qui parcourt toute la largeur de la voiture, à l'image de celles que l'on trouve sur la nouvelle 911, la Panamera, ou encore certains SUV de la marque.

Si le concept camouflé nous paraissait équilibré différemment, cette Taycan arbore finalement de nombreux éléments visuels de la Mission E, le concept dont elle est issue. Les phares avant reprennent les 4 points lumineux distincts dans les angles de l'optique, et l'on retrouve la virgule descendant sur le pare-chocs en dessous d'eux. De profil, la Taycan est plus élégante et à peine moins racée que ne l'était la Mission E, mais c'est sous cet angle que ses larges ailes arrière dans le prolongement de son coffre ressortent le mieux.

Porsche Taycan
Porsche Taycan
Porsche Taycan

Les jantes sont disponible en 20 pouces pour la Taycan Turbo, et en 21 pouces pour la Turbo S, et elles renferment des disques de freins de 415 mm de diamètre à l'avant et 365 mm à l'arrière, et une option existe pour choisir des freins appelés Porsche Ceramic Composite Brake, qui sont plus légers et plus imposants en diamètre (420/410 mm).

Dans l'habitacle, Porsche explique avoir été inspiré par le design de la planche de bord de la 911 de 1963, que le constructeur a décidé de remettre au goût du jour. Mais cet aspect vintage ne se retrouve que peu, puisque la Taycan embarque un intérieur que l'on avait déjà vu, et qui se distingue par quatre écrans ! L'un est situé derrière le volant, le second surplombe la console centrale et commande les fonctionnalités physiques de la voiture, le troisième est sur celle-ci et permet des réglages d'options tandis que le dernier, devant le passager, peut servir pour les applications, afin de ne pas distraire le conducteur.

Cette Porsche Taycan est un véritable concentré de technologie qui marque de belle manière l'entrée du constructeur allemand sur le marché électrique, avec une voiture qui ne se contente pas d'offrir de la puissance ou de l'autonomie, mais tente intelligemment de combiner les deux avec des technologies développées dans ce but. Le Porsche Taycan Turbo S et le Porsche Taycan Turbo sont disponibles à la vente dès aujourd’hui. Le modèle Turbo S est proposé en France à partir de 189 152 euros. Le modèle Taycan Turbo est quant à lui proposé à partir de 155 552 euros (prix T.T.C. incluant tous les équipements spécifiques au marché français).

'