Alors que les cours avaient été multipliés par 4 en seulement quelques années, le prix du lithium s'effondre depuis quelques mois.

Pour fabriquer la batterie d'une voiture électrique, vous le savez, les fabricants ont besoin de lithium. Tout le monde pensait que la voiture électrique allait rapidement se démocratiser, ce qui a poussé les acteurs du secteur à anticiper la demande. Dès 2015, beaucoup (trop) d'investissements ont été effectués au point de faire exploser le prix du lithium. De 2015 à 2018, les cours du lithium ont été multipliés par 4 ! Le prix de la tonne de lithium est, en effet, passé de 6000 à 24'000 dollars. Or, la demande en lithium n'a pas été aussi forte qu'on le pensait. Le prix du lithium est donc reparti à la baisse. Au premier semestre 2019, les cours ont chuté de 30 %, après avoir plongé de 50 % lors du deuxième semestre 2018.

La demande en batterie n'a pas été et n'est pas aussi importante que prévu. Les automobilistes sont encore attachés aux véhicules thermiques. De plus, l'électrique est ralenti par plusieurs facteurs, dont le prix de ces voitures, leur autonomie et le réseau de recharge qui n'est pas assez vaste. Pour toutes ces raisons, et même si les constructeurs écoulent toujours plus de voitures électriques, la demande n'est pas aussi forte qu'espérée et l'offre est devenue excédentaire. 

Pour ne rien arranger, les constructeurs ainsi que les équipementiers recherchent des alternatives au lithium. Vous avez probablement déjà entendu parler des batteries solides, qui offrent une meilleure autonomie et qui se rechargent bien plus rapidement (en quelques minutes). 

Pour les raisons évoquées, le prix du lithium devrait poursuivre sa baisse. Espérons que cette chute se répercutera sur le prix des véhicules électriques, afin qu'ils soient plus compétitifs aux yeux des clients vis-à-vis des véhicules thermiques.

'
Source: Atlantico, BFM