C'est l'opinion qui domine outre-Atlantique du côté des deux géants de l'industrie automobile.

Aujourd'hui, pour s'assurer une certaine pérennité, les acteurs de l'automobile doivent voir plus loin que le législateur et anticiper bien avant les nouvelles normes qui viendront gangréner un marché automobile d'ores et déjà fragilisé. Si la majorité des constructeurs ne jurent que par l'hybride et l'électrique, certains pourraient prendre les devants et sauter les étapes. En effet, si BMW ou encore Mercedes proposent une gamme hybride et bientôt 100 % électrique, du côté de chez General Motors et de chez Volkswagen, on ne voit pas les choses de la même manière. Selon le Wall Street Journal, les deux constructeurs estiment que la voiture hybride appartient déjà au passé.

Comment expliquent-ils cela ? Mark Reuss, le président de General Motors et Scott Keogh, le responsable de Volkswagen en Amérique du Nord, pensent que le tout électrique représente de nombreux avantages et, surtout, facilite le respect des nouvelles normes environnementales de plus en plus sévères, notamment en Chine et sur le Vieux Continent. Nos deux protagonistes pensent donc qu'à terme, il ne faudra plus laisser le choix aux clients et ne proposer que des voitures électriques. Effectivement, cela peut se comprendre puisque les voitures hybrides rejettent du CO2 durant leur cycle d'utilisation, malgré la présence d'un moteur électrique en complément du moteur thermique. Le législateur, à plus ou moins long terme, viendra de toute évidence à interdire définitivement les voitures disposant d'une motorisation thermique. De ce fait, les hybrides seront aussi concernées par ces normes et seront considérées comme obsolètes bien avant l'heure. Au rythme où les gouvernements imposent leurs normes, c'est une réflexion qui peut avoir du sens. Tout n'est qu'une question de timing à ce niveau.

Ces convictions vont bien évidemment conduire les deux géants de l'industrie à développer leur gamme autour de l'électrique. General Motors envisage de lancer une vingtaine de modèles 100 % électriques d'ici les quatre années à venir. Chevrolet et Cadillac, deux marques d'envergures aux États-Unis où le V8 est encore roi, devraient également avoir le droit à leurs modèles électriques. Chez Chevrolet, on évoque déjà l'arrivée d'une éventuelle Corvette électrique. Chez Cadillac, c'est l'Escalade, un gros SUV motorisé par un V8 de 6,2 litres, qui pourrait prochainement passer à l'électrique et parcourir plus de 600 kilomètres avec une seule charge. Chez Volkswagen, c'est une vraie gamme de modèles électriques qui va voir le jour avec les modèle ID. Cela commencera dès le prochain Salon de Francfort avec la présentation officielle de l'ID.3.

'