Le van électrique de la firme étoilée promet plus de 400 kilomètres d'autonomie avec une seule charge.

Vous êtes peut-être passé à côté à l'occasion du dernier Salon de Genève, nous ne vous en voudrons pas, puisqu'il ne s'agissait pas de la nouveauté la plus sexy. En effet, Mercedes avait présenté un concept de van 100 % électrique. Quelques mois plus tard, voici sa version finale avec l'EQV, un nouveau venu dans la famille EQ de la firme allemande qui était jusqu'ici composée de l'EQC. L'équivalent électrique du Mercedes Classe V vise avant tout les hôtels luxueux et leur clientèle VIP, les services de transport privés ou encore les taxis et VTC.

Sur le plan esthétique, l'EQV se calque sur le Classe V, à quelques détails près. Le van bénéficie d'une proue spécifique, d'un masque noir qui fait le lien entre les deux optiques ou encore d'une grille de calandre à fines lamelles. On remarque également la présence de la trappe de recharge au niveau du bouclier avant. À bord, les différences ne sont pas vraiment flagrantes. On retrouve toujours le système MBUX, avec une petite mise à jour, pour trouver plus facilement des points de recharge. Au volant, le conducteur retrouvera des palettes, non pas pour jouer avec la boîte de vitesses, mais bien pour faire varier le niveau de récupération d'énergie au freinage. Mercedes assure que le niveau le plus puissant permettra quasiment de se passer de la pédale de frein.

Mercedes-Benz EQV
Mercedes-Benz EQV

Techniquement, l'EQV est quasiment identique au concept. Il est entraîné par un bloc électrique de 204 chevaux et 362 Nm de couple. La vitesse de pointe est limitée à 160 km/h. Pour ne pas perdre d'espace, la batterie de 100 kWh de capacité (mais 90 kWh peuvent réellement être utilisés) est située sous le plancher. Mercedes a annoncé également quelques données provisoires, l'autonomie tout d'abord, avec 405 kilomètres en une seule charge, mais aussi la consommation moyenne qui s'établit aux alentours de 27 kWh/100 kilomètres. Pour un engin qui se cantonnera essentiellement à relier le centre-ville à l'aéroport, et vice-versa, c'est plutôt correct. Pour recharger tout ça, Mercedes intègre un chargeur embarqué de 11 kW associé à un connecteur en Combo CCS tolérant jusqu’à 150 kW de puissance. Dans les faits, cela donne une recharge de 10 à 80 % en moins de 45 minutes. Sur une wallbox de 11 kW, le temps de charge est inférieur à 10 heures.

Deux empattements seront proposés : 3,20 et 3,43 mètres. Au total, les longueurs seront respectivement de 5,14 et 5,37 mètres. Avec le mode ultra confort, l'EQV embarquera six personnes dans des fauteuils individuels. Il sera aussi possible d'avoir sept ou huit places. Le Mercedes EQV fera sa première apparition à l'occasion du prochain Salon de Francfort. Les prix seront bien évidemment plus élevés qu'un Classe V thermique. Ceux-ci devraient être annoncés en même temps que la présentation au public lors de la grande messe automobile allemande. Le Mercedes EQV sera assemblé sur les mêmes lignes que le Classe V thermique, à Vitoria, en Espagne. La date de commercialisation n'a pas encore été précisée.

Galerie: Mercedes-Benz EQV