La Mini électrique déjà sur la route du succès ?

La Mini électrique sera-t-elle un succès pour la marque anglaise, en dépit de sa relativement faible autonomie ? S'il est encore un peu tôt pour le dire, les premiers signaux sont positifs. En effet, la Cooper SE – c'est ainsi qu'elle se nomme – semble intéresser de nombreuses personnes.

Si l'on en croit les propos d'Elena Eder, la chef de projet de ce modèle, plus de 45'000 personnes auraient déjà fait part de leur intérêt. Un chiffre encourageant, qui n'a toutefois qu'une valeur assez symbolique. En effet, s'intéresser à une voiture ne veut pas forcément dire qu'on est prêt à l'acheter. Dans les faits, de nombreuses personnes se rétractent. La Model 3, pour laquelle Tesla avait reçu plus de 450'000 réservations, avait subi de plein fouet ce phénomène qui, dans son cas, était largement dû à des délais d'attentes trop longs.

Mini Cooper SE (2019)

En France, Mini accepte les pré-réservations depuis le 28 mars 2019, date antérieure à celle de la présentation officielle de la Cooper SE. Comme a pu le constater le site Numerama, le constructeur ne demande aucun acompte, en tout cas pas dans un premier temps. Sans contrainte de ce type, une pré-réservation a forcément moins de valeur.

Pour mémoire, la Mini Cooper SE sera vendue à partir de 32'900 euros. Avec sa batterie de 32,6 kWh, elle offre une autonomie comprise entre 235 et 270 kilomètres. Le moteur électrique délivre une puissance de 184 ch et permet d'accélérer de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. La vitesse maximale est limitée à 150 km/h. 

Dans quelque temps, la Cooper SE trouvera sur sa route la Honda e, une autre citadine électrique jouant la carte du premium.

Source : Faz.Net

'

Galerie: Mini Cooper SE (2019)